Arroser son cannabis par étapes de croissance

Les pousses. L’étape des pousses est là ou la plupart des cultivateurs ont des problèmes avec l’arrosage (voir le chapitre 11 pour de l’information sur l’arrosage pendant le germination). La tendance est de saturer le pot avec de l’eau et d’arroser trop souvent. Arroser trop souvent n’est pas un problème banal si les plantes sont démarrées dans des petits pots qui sèchent rapidement. Mais quand les plantes sont démarrées dans de grands récipients, saturer la terre souille graduellement la terre du fond du pot. Cela déplace l’oxygène de la terre, et dès que les plantes se développent elles ont le look de nombreux symptômes de déficiences en nutritifs – jaunes, grises, ou des zones cuivres/brunes sur les feuilles mourantes. Le cultivateur ajoute alors plus d’engrais (et en conséquence plus d’eau), la situation s’empire, et rien sauf transplanter dans une nouvelle terre ne corrigera le problème.La plante est arrosée trop souvent:  les feuilles pendent vers le bas et tournent jaunes

Photo: Les feuilles du bas tournent jaunes et commencent à mourir quand la plante est arrosée trop souvent. Notez comment les feuilles pendent vers le bas au lieu d’être tendues vers l’extérieur.

Gardez à l’esprit que les pousses et leur système de racines sont petits. Le système de racines sur les pousses est principalement dans les 10 à 15 cm du haut de la terre. Après votre premier arrosage, sondez avec votre doigt profond dans le pot avant d’arroser à nouveau. Dans les grands pots, si les niveaux les plus profonds de la terre sont encore humides, alors arrosez modérément avec seulement un verre ou deux d’eau.

Les pousses sont plus susceptibles de causer des problèmes avec l’eau avec un pH extrême, ou quand elle a des quantités élevées de sels dissous ou de minéraux. En dehors de noyer les pousses, c’est le problème le plus commun pour les cultivateurs novices qui ne savent pas pourquoi ils ont autant de mal à démarrer les plantes. La même eau peut ne pas causer de problèmes, ou seulement mineurs, ou corrigibles, dès que les plantes sont plus grandes. Si vous avez des problèmes (des feuilles décolorées ou des signes de déficiences en nutritifs sur les plantes très jeunes), essayez de les redémarrer à nouveau, en utilisant de l’eau purifiée ou distillée achetée dans un supermarché. Cela prend seulement quelques litres d’eau pour élever une récolte pendant les premières semaines critiques.

Le milieu de la croissance. Les besoins de la plante en eau augmentent avec la croissance, et ce besoin sera apparent pour vous. Dès que la plante a atteint le milieu de la croissance (6 semaines ou plus), arrosez assez pour que les pots soient saturés, mais permettez aux quelques centimètres du haut de la terre de sécher avant d’arroser à nouveau. (Saturer signifie assez d’eau pour humidifier les niveaux les plus bas de la terre sans avoir d’eau qui coule du fond du pot. Testez un pot pour voir combien il retient d’eau, puis arrosez vos plantes avec environ 1/4 de moins d’eau par pot). Cette procédure humide/sec marchera bien pour le reste de la période de croissance.

Symptome du manque d'eau. Le sous-arrosage est facilement reconnaissable par les feuilles.Le sous-arrosage est facilement reconnaissable. Les cellules de la plante sont gardées rigides avec la pression de l’eau dans ces cellules, et si la terre sèche complètement, les cellules perdent de la rigidité (de la pression d’eau). D’abord, les feuilles du bas pendent, et la situation évolue vers le haut jusqu’à ce que le haut de la plante s’affaisse. Arrosez immédiatement, et suivez le mouvement de l’eau vers le haut lorsque les feuilles récupèrent. Vous verrez réellement les feuilles bouger et le haut de la plante s’étendre en quelques minutes. La marijuana est résistante et honnêtement résistante à la sécheresse. Les plantes complètement flétries survivent pendant plusieurs jours, mais elles peuvent laisser tomber certaines feuilles les plus basses.

Dès que vous voyez une plante flétrie, vous savez que la terre est complètement sèche, et le système de racines a probablement atteint le fond du pot. Si vous n’êtes pas sûr de l’arrosage, attendez jusqu’à ce qu’une plante flétrisse. Cela vous donnera une idée sur quand arroser. Par exemple, si la plante flétrit au bout d’une semaine, vous savez que vous devriez arroser au cinquième jour. Les plantes auront besoin d’un arrosage plus fréquent lorsque qu’elles deviendront plus grandes. Arroser de trop est beaucoup moins probable dès que le système de racines s’est étendu au travers du pot.

La floraison. Pendant la floraison, c’est encore plus important de laisser la surface de la terre sécher avant d’arroser complètement à nouveau. La floraison est le moment ou les plantes sont le plus susceptibles de pourrir. Vous ne voulez pas garder la surface de la terre humide, parce que cela élève l’humidité du jardin et favorise la pourriture et la moisissure. Arrosez les plantes pleinement. Vous voulez maximiser la croissance des fleurs pour récolter des têtes robustes et de grande taille.

Testeurs d’eau et d’humidité

Si vous vous sentez totalement ignorant sur quand arroser, alors achetez un testeur d’humidité de la terre. Une autre manière de juger quelle quantité d’eau un pot retiendra est d’utiliser un entonnoir. Enfoncez le bout de l’entonnoir dans la terre, puis remplissez l’entonnoir d’eau. Répétez jusqu’à ce que l’eau ne draine plus dans la terre, ou qu’elle commence à suinter du fond du pot. Enfoncez votre doigt dans le bout de l’entonnoir pour que l’eau ne verse pas quand vous ôtez l’entonnoir. En mesurant la quantité d’eau que vous avez utilisé pour remplir l’entonnoir, vous aurez une idée de combien d’eau le pot contient quand il est saturé. Dès que les plantes ont atteint l’étape végétative, saturez presque les pots à chaque fois que vous arrosez, puis laissez alors assez de temps entre les arrosages pour que les quelques premiers centimètres de terre aient le temps de sécher. Cette procédure humide/sec marche bien pour tout milieu au travers de la croissance.

Ce contenu a été publié dans Soigner ses plantes de cannabis, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.