Cannabis dans une serre

Cannabis en fleur dans une serreUne serre est aussi un investissement permanent pour un propriétaire de maison, qui peut choisir de faire pousser des fleurs ou des légumes à n’importe quel moment sans perdre la valeur de son investissement initial. La lumière du soleil supporte une croissance excellente de n’importe quelle variété de marijuana, y compris les variétés dures à faire pousser, comme les Sativas, qui peuvent ne pas bien pousser sous des lumières électriques. Le désavantage des serres ou des terrains est que quelquefois ils sont visibles de n’importe qui ayant accès à votre propriété. De même, si vous désirez faire pousser des récoltes tout au long de l’année, vous devez utiliser de l’éclairage supplémentaire ou de l’ombrage pour contrôler la photopériode.

Petite serre pour marijuanaDans l’idéal, et si faire pousser de la weed était légal partout, vous voudriez construire votre serre ou installer votre terrain extérieur en pleine lumière du soleil tout au long de la journée. Le subterfuge est plus important que la lumière totale du soleil, pas seulement à cause des problèmes de légalité, mais aussi parce que le vol est plus un problème pour la plupart des cultivateurs que la loi. Quand les plantes ont de la lumière brillante indirecte, tout ce dont elle ont besoin pour une bonne croissance est environ 3 ou 4 heures de lumière du soleil journalière. Plus il y a de lumière du soleil, plus vite et plus grandes vos plantes pousseront.  A cause de la nécessité du subterfuge, un choix prudent pour un terrain extérieur pourrait être à côté d’une barrière, ou au-dessous d’arbres ayant un ombrage modéré. Un sentier caché entre une barrière ou une haie et le côté d’une maison pourrait être l’endroit le plus sûr pour cultiver.

Les jardins sur les toits qui ne sont pas visibles des voisins, et ne sont pas en-dessous des routes des hélicoptères et des avions volant bas, sont une autre option. Un cultivateur dans le New Jersey avait un toit de serre qui ne pouvait pas être vu des immeubles adjacents. Récolte énorme cannabisIl a couvert le toit de la serre avec du contreplaqué, et ferma les 4 côtés avec du plastique transparent. Le jardin avait tout le soleil du matin et de l’après-midi; cependant les plantes n’étaient pas visibles des avions.

Photo : Les Big Buds de serre et d’extérieur peuvent être pesées en kilos plutôt qu’en grammes.

Les cultivateurs des villes construisent souvent des serres simples et pas chères sur le toit. Construisez la serre avec un cadre de 5 cm par 10 cm, couvert avec du polyéthylène ou des panneaux de plastique rigide. Laissez quelques espaces le long du haut des murs ou sommet du toit pour la ventilation.

Les serres profitent quand des matériaux réfléchissants couvrent tout les murs intérieurs opaques ainsi que le sol. Pour un sol de serre sale, éclairez le sol en mettant du gravier blanc ou du sable blanc. Pour les jardins sur les toits, élevez les pots sur des palettes couvertes avec du plastique blanc. (Élevez les pots parce que le toit goudronné pourrait être très chaud pendant la chaleur de l’été).

Il y a plusieurs marques pas chères de panneaux de plastique rigide fabriqués pour les serres. Généralement, ils sont en longueurs de 1 m 80 et 3 m 60 par 60 cm de large. Les panneaux peuvent être lisses ou ondulés, et transparents ou translucides.

Pour construire une serre dans une zone à temps froid, utilisez une double-couche : une couche extérieure de Filon et une couche intérieure de 8 mm de polyéthylène marchent très bien. Pour isoler contre la chaleur et le froid, laissez un espace de 10 cm entre les panneaux et le plastique. Cette double couche de matériaux dissemblables fait un bon isolant, qui garde les températures d’été basses et conserve la chaleur en hiver.

Ce contenu a été publié dans Serres et terrains extérieurs. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.