Composts organiques et fumiers

Fumier conditionne aussi la texture du mélange de terre en allégeant la terreComposts et fumiers pour le cannabis. Beaucoup de cultivateurs enrichissent leur terre en ajoutant des engrais organiques comme le fumier stérilisé ou l’humus, ou des engrais chimiques, pendant le mélange initial de leur terre. Les engrais organiques marchent très bien, et beaucoup d’entre eux contiennent une bonne balance des trois nutritifs majeurs. Les engrais organiques comme l’humus, le fumier, ou le compost conditionnent aussi la texture du mélange de terre en allégeant la terre et en retenant l’eau dans leurs fibres. N’utilisez pas trop de fumier, de compost, ou d’humus dans votre terre, particulièrement si vous avez ajouté de la tourbe ou de la mousse. En excès, ils causent des problèmes de drainage, font le mélange trop acide, attirent les insectes, encourage la moisissure et les autres insectes à croître. Un bon mélange est 1 part de compost, d’humus, ou de fumier pour 5 à 8 parts de mélange de terre de base. Dans des grands pots (15 litres ou plus), ces mélanges peuvent fournir tous les nutritifs dont la plante aura jamais besoin.

Vous devriez utiliser des fumiers et des composts organiques préparés dans le commerce, qui sont stérilisés ou pasteurisés. Les fumiers et les composts préparés chez vous peuvent contenir des Ïufs d’insectes, des nématodes, ou d’autres organismes qui peuvent, avec le temps, causer des problèmes considérables avec les plantes en pots; c’est mieux de ne pas les utiliser à l’intérieur.

La moisissure de feuille consiste en des feuilles d’érable, de chêne, d’orme et de platane partiellement pourries, et est acide. En dépit des recommandations de certains cultivateurs, n’utilisez pas la moisissure de feuille en intérieur parce qu’elle prend de 12 à 18 mois pour se décomposer et relâcher les nutritifs dans la terre. Dans ce temps, vous aurez déjà récolté.

Le guano de chauve-souris est fait à partir des déjections des chauve-souris. Il est collecté dans des grottes ou des millions de chauve-souris font une profonde couche de guano. Le guano est un engrais naturel excellent. Il est particulièrement riche en phosphore, lequel est apprécié par de nombreux cultivateurs pour augmenter la production de fleurs. Ma seule réserve à propos du guano de chauve-souris est que certains scientifiques ont émis que ce guano pourrait contenir certains virus porteurs de maladies. Cependant, cette liaison doit être confirmée, donc ne vous inquiétez pas. Utilisez du guano de chauve-souris pour enrichir toute terre avec du phosphore et de l’azote.

Les rejets de vers sont des terres qui sont passées à travers des vers quand ils fouillent (ou mangent) à travers la terre. Les vers et les autres animaux de terre recyclent, décomposent, et conditionnent la terre et les débris organiques. Le traitement de la terre qu’ils accomplissent est extrêmement important pour le développement de la santé des terres naturelles. Le pH est généralement entre 6 et 6,5. Les rejets de vers sont comme une terre naturelle fertile et bonne et vous pouvez faire pousser des plantes dans des rejets de vers purs bien que ce n’est pas recommandé. Pour les meilleurs résultats, n’utilisez pas plus d’environ un tiers de rejets de vers dans votre mélange. Les rejets de vers sont probablement le meilleur engrais naturel que vous pouvez utiliser, parce qu’ils sont conditionnés par l’intestin du vers, sont bien équilibrés pour tous les nutritifs majeurs, et contiennent certains des micronutritifs. Un mélange de 2 parts de rejets de vers avec 1 part de guano de chauve-souris est un excellent nutritif additionnel pour qui fait pousser organiquement.

Ce contenu a été publié dans Mélanges de terre, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.