Culture de cannbais à rotation

Jardins à multiples systèmes lumineux (ou jardins à rotation) sont une bonne option pour maximiser le rendement dans un espace donné et utiliser efficacement l’électricité. Après que vous ayez fait pousser une récolte ou deux, vous allez réaliser que de mettre les pousses sous un système HID perd beaucoup d’espace, de lumière, et d’électricité, puisque plus d’espace est nécessaire pour que les pousses soient mâtures. C’est plus efficace de commencer les pousses sous un petit système lumineux, et de déplacer ensuite les femelles vers un système plus grand, ou les plantes grandissent et remplissent une surface plus grande. Pendant que les plantes deviennent mâtures sous le grand système lumineux, commencez un autre groupe de pousses sous la petite installation. Quand la première récolte est moissonnée, déplacez le second groupe de pousses vers le grand système lumineux pour la floraison.Cannabis en intérieur en fleur

L’avantage de cette installation est que vous augmentez votre rendement pour une quantité donnée d’électricité. Vous pouvez commencer les pousses et les boutures sous un système fluorescent de 320 Watts, faire fleurir les plantes sous une HPS de 1000 Watts, et avoir assez de réserve d’électricité pour faire marcher les ventilateurs, les pompes, etc., tout cela sur un simple circuit de 20 ampères. C’est possible, particulièrement avec les boutures, de moissonner 4 à 8 récoltes par an sans un système élaboré ou grand travail.

Une procédure populaire et très productive est d’installer des jardins séparés : un pour les boutures, les pousses, et la croissance végétative, et l’autre pour la floraison. Vous pouvez porter la rotation à l’extrême avec 3 systèmes : le premier pour la germination et la croissance des 5 premières semaines; le second pour la croissance des plantes jusqu’à la 10ème semaine; le troisième pour 10 semaines de floraison.

Pour commencer un système de rotation, utilisez un simple jardin à deux systèmes. Déterminez combien de temps vos plantes prennent pour être mâtures après avoir réduit la photopériode, et combien d’espace les plantes mâtures ont besoin dans un nombre donné de semaines. Dès que vous savez, par exemple, que les plantes ont besoin de 10 semaines pour une maturation complète sous une photopériode de 12 heures, calculez et planifiez un jardin végétatif correspondant de 10 semaines. Vous pourriez commencer les graines ou les boutures dans un « lit » de germination pendant 3 semaines, les déplacer vers un jardin de croissance pendant 7 à 10 semaines, et les mettre alors dans un jardin de maturation pour les 10 dernières semaines. Ce jardin opère alors sur un cycle de 20 semaines, mais vous moissonnez une nouvelle récolte toutes les 10 semaines. Avec sagesse, estimez la quantité d’espace que chaque étape requiert, et ajustez le nombre de pousses et la quantité d’espace dont chaque étape a besoin pour maximiser le rendement pour la zone totale de croissance

Ce contenu a été publié dans Culture de weed en intérieur, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.