Démarrer les graines

Faire germer des graines de cannabis

Quelle est la meilleure manière de germer des graines de marijuana ?

C’est facile! En principe, ce dont vous avez besoin, ce sont deux assiettes et quelques mouchoirs en papier.Comment démarrer les graines de cannabis?

- Etendez quelques couches de mouchoirs en papier mouillés sur la première assiette, évitant un excès d’eau.

– Posez ensuite les graines sur les mouchoirs, laissant le plus grand espace possible à chaque graine.

– Puis posez une deuxième couche de mouchoirs en papier mouillés sur les graines et éliminez de l’eau excédentaire.

– Enfin couvrez l’assiette de la deuxième assiette mise à l’envers, donc comme les coquilles d’un bivalve – ceci crée l’espace obscur et humide nécessaire à la germination.

– Posez les assiettes à un endroit chaud (21ºC) à l’abri de la lumière directe.

Vos graines se mettront à germer

- Examinez quotidiennement les graines pour vous assurer que les mouchoirs ne s’assèchent pas. Arrosez-les si nécessaire.Germer les graines de cannabis, humidité

– Dans quelques jours vous verrez que les premières graines s’ouvrent et une racine devient visible. Il arrive parfois qu’il y a quelques graines qui prennent dix ou même quinze jours avant de s’ouvrir.

– Lorsque la racine sortie de la graine ouverte a une longueur de quelques millimètres, transplantez-la AVEC PRECAUTION (de préférence, à l’aide de brucelles) à une petite boîte contenant le substrat (terreau ou laine de roche).

Faites un petit trou profond de 2 à 3 mm (5 mm au max.) dans le substrat, posez la graine, sa racine dessous, dans le trou et couvrez-la.

– Votre semis poussera au-dessus du substrat après 1 à 3 jours.

La Graine de Cannabis

A la base de chaque récolte de cannabis, il y a la graine de cannabis. Une bonne graine de qualité vous donnera des résultats très satisfaisant.
Votre plante de cannabis doit bien démarrer et avoir une croissance régulière pour une bonne production de cannabis en floraison.
Pas toujours facile de reconnaitre une bonne graine de cannabis d’une mauvaise graine de cannabis.
Les mauvaises graines de cannabis, celles qui risquent de ne jamais germer sont souvent des graines de cannabis cassées, fendues, de couleur jaune ou verte.
Le mode de conservation des graines est un élément important. Pour qu’une graine reste viable, il est conseillé de les garder dans une boite hermétique noire, de préférence dans un endroit frais. Les graines de cannabis pourront alors être conservées plusieurs années.
Les graines de cannabis mures sont grises ou brunes, d’une belle forme arrondie. Les marbrures sur les graines de cannabis disparaissent au frottement de la main . Choisissez les plus belles graines de cannabis pour votre plantation. Les graines qui ont des chances de germer ont une couleur qui va du marron foncé au gris clair avec une apparence vernissée ; les graines stériles sont blanches ou grises et ont perdu leur brillant et leur aspect poli en prenant une teinte mat.


La germination de la grain de cannabis

Seule la partie plate de la graine de cannabis, à l’opposée de la pointe, permet le passage de l’eau.

La plupart d’entre vous font germer leurs graines de cannabis entre deux couches de papier absorbant humide, cette technique est risquée car l’eau ne pénétrera peut-être pas facilement dans la graine de cannabis.

Tout comme le fait de planter directement votre graine de cannabis directement dans la terre. La terre risque de boucher l’entrée par laquelle l’eau pénetre dans la graine.

 

Comment germent les graines de marijuana?

Une autre technique de germination souvent utilisée :

Trempez directement vos graines de cannabis dans de l’eau osmosée dans un récipient noir (une tasse convient parfaitement).

Placez les dans un endroit noire qui à une température comprise entre 20 et 25 °C. Une température plus élevée risquerait de faire fermenter votre graine de cannabis. Une nuit de trempage doit suffire.

Après le trempage, vous pouvez placer vos graines dans du papier absorbant pour mieux la faire germer (toujours a l’abri de la lumière car les racines ne la supportent pas).
[ Utilisez quelque chose qui retient bien l’eau (du cotton, serviettes ou un mouchoir), mettez les graines dans le cotton/mouchoir humide puis dans une soucoupe puis recouvrez de papier alu pour qu’il reste humide, piquez quelques trous dans le papier alu pour que les graines puissent avoir de l’oxygène

Dès que la graine de cannabis a germé et qu’une petite pousse blanche est visible, placez la délicatement dans un pot à mélange de terre light, recouvrez la graine de cannabis de 0,5 à 1cm de terre. Le bout de la racine de la graine de cannabis doit être dirigé vers le bas. Arrosez votre future plante de cannabis et d’ici une semaine, votre plante de cannabis devrait pointer le bout de son nez.

Une autre manière pour la germination de la graine de cannabis

Son taux de réussite est de 95 % dans des conditions idéales et avec des graines de cannabis de qualité. (vous trouverez cette méthode sur plsieurs sites dont high-supplies)

1. Utilisez un environnement à température stable de 20°C (70°F).

2. Utilisez un terreau à pH neutre de ± 7.0. (ou un mélange de substrat pour germination).

3. Planter les graines de cannabis dans un petit pot à environ environ 5 millimètres (0.2 pouce) de profondeur.

4. Une graine de cannabis par petit pot. Cela facilitera le rempotage. Maintenez la distance de 5 centimètres (2 pouces) entre les graines dans de plus grands récipients.

5. Après avoir semer les graines de cannabis, presser légèrement la terre, pour stimuler la germination.

6. Arrosez légèrement le sol avec de l’eau. Le sol ne devrait être ni trop sec ni trop humide.

7. Recouvrez les pots de feuille de plastique transparente mince pour réaliser un effet de serre chaude optimal.

8. Après 1 à 10 jours les graines auront poussé. Enlevez maintenant le film de plastique recouvrant les pots.

9. Arrosez le sol régulièrement avec de l’eau, attendez jusqu’à ce que la couche supérieure se soit desséchée pour arroser de nouveau.

10. Après 1 à 2 semaines les jeunes plantes de cannabis seront assez fortes pour les rempoter dans un plus grand récipient.

Technique de germination

Introduction

La germination est la toute première étape d’une culture à partir de graine, elle ne se produit que si les conditions extérieures (humidité, température, oxygène) sont favorables ; de même que les facteurs internes (maturité, viabilité, dormance).

1. Sélection des graines

 

En cas de production «artisanale» sélectionnez les graines les plus fermes et les plus foncées ; il peut ensuite être nécessaire de «lever la dormance» (voir paragraphe suivant). Les graines provenant du commerce sont elles censées être parfaitement viables, et ne nécessitent pas de levée de dormance.

> La Dormance

Définition

La dormance est un mécanisme biologique de protection des végétaux, qui, initialement à l’état sauvage, a pour but d’empêcher la graine de germer durant la saison hivernale – et par conséquent de mourir du fait des conditions climatiques difficiles en hiver.

En pratique

Pour «lever la dormance», il est nécessaire de faire subir aux graines des alternances de températures :

- 5 jours au sec dans l’obscurité,
– 3 jours au frigo
– 3 jours au congélateur
– puis pour finir encore 5 jours au sec et dans le noir.

La «levée» de la dormance peut également se faire sous l’effet de substances chimiques telles les gibbérellines.

Il faut cependant noter que la levée de dormance n’est pas obligatoire, il m’est déjà arrivé de faire germer directement, et sans le moindre problème, des graines issues de cross persos.
Il semblerait en fait que la levée de dormance ne soit pas nécessaire si les graines sont bien parvenues à maturité, en revanche cela peut-être utile dans le cas de vieilles graines.
Ainsi, si vous ne parvenez pas à faire germer vos graines, pensez à lever la dormance.

Les Etapes de la germination

 

La graine de cannabis germe selon un processus composé de différents stades clairement déterminés :

La réhydratation
La première phase de la germination est la réhydratation ; placez les graines dans un verre d’eau tiède, à température ambiante, durant 12 heures.

Dans un premier temps les graines vont flotter, attention cela ne signifie en aucun cas qu’elles ne sont pas valables. Une graine coule tout simplement lorsqu’elle est réhydratée ; si les graines ont été bien conservé (au sec) elles flotteront auparavant, une fois réhydratées, donc plus lourdes, elles coulent.

Parfois au terme de ces 12 heures certaines graines se sont déjà ouvertes.

Apparition du germe
– Placer les graines entre deux bouts de « sopalin » humides mais pas détrempés !

- Placez le tout entre deux assiettes, à température ambiante, environ 22-23°C.

- 12 à 48h plus tard, les graines sont bien ouvertes, avec un germe de quelques millimètres à 1 ou 2 cm.

A noter : Certaines graines peuvent mettre plus longtemps à germer, mais cela peut alors traduire un potentiel génétique faible.

Mise en terre
Le germe est naturellement programmé pour effectuer un demi-tour ; ainsi si le germe ne dépasse qu’à peine mettez-le vers le haut, si au contraire il mesure déjà 2 cm ou plus mettez-le vers le bas.

Puis, recouvrez de terreau sur quelques millimètres.

A présent, veillez à arroser régulièrement avec de très petites quantité d’eau afin que la terre soit légèrement humide mais pas détrempée.

Par ailleurs, il est également possible de mettre la graine directement en terre, toutefois cela risque d’être un peu plus long.

Illustration

Graines de marijuana et cannnabis

En conclusion, si en procédant ainsi les graines ne germent pas, soit elles ne sont pas parvenues à maturité, soit elles sont trop vielles et/ou mal conservées.

Pour une conservation optimale les graines doivent être au sec, dans le noir, et à température ambiante. Il est ainsi possible de les conserver durant de nombreuses années.

Autre description de la germination

• Pour faire « partir  » les graines, les faire tremper dans un verre d’eau tiède auquel on aura ajouté une ou deux gouttes d’eau de Javel afin de prévenir des moisissures. Lorsqu’ une petite extrémité de racine pointe, retirer la graine et la planter à un centimètre de profondeur avec la pointe de la racine vers le ciel.

• On peut également utiliser une boîte à germer, confectionnée en recouvrant la face supérieure d’une boîte en bois ou en plastique d’un film plastique transparent et en fixant une lampe 60W classique au milieu du volume. Tapissez le fond de la boite de sable puis ajoutez du terreau mélangé à du sable.
Plantez régulièrement les graines, éclairez en permanence et arrosez toutes les six heures à l’aide d’un atomiseur pour que la terre soit toujours mouillée; la chaleur procurée par la lampe développera une atmosphère chaude et saturée en humidité qui déclenchera la germination.

• On peut enfin également directement planter deux ou trois graines en pot.

Dès que les premières feuilles apparaissent, il faut tout de suite placer les pousses sous les néons qui les éclaireront, vingt quatre heures sur vingt quatre.

La transplantation.

Lorsque la graine germe, sa racine doit sortir dirigée vers le ciel, elle opère ensuite un virage à 180° pour aller profondément s’ancrer dans le sol. Puis la graine s’extrait de la terre et se débarrasse de son enveloppe. Apparaissent alors deux petites feuilles rondes qui tomberont bientôt quand la première paire de feuille dentelée s’épanouira.

La germination :

germer les semences

C’est au bout de cinq à dix jours qu’il faut transplanter la pousse.Si vous avez plus d’une demi douzaine de pousses, mieux vaut prévoir de les transplanter dans des récipients intermédiaires du type verre en plastique contenant les mêmes couches de matériaux que celles décrit au premier chapitre et troués en leur fond.Cette étape intermédiaire vous permettra de sélectionner les spécimens les plus beaux et les plus vigoureux quand ils auront atteint une quinzaine de centimètres.

Si la germination n’a donné que quelques pousses ou que vous soyez sûr de la qualité de vos graines alors transplantez les directement dans de grands pots.Dans tous les cas, la transplantation est une opération délicate car la surface des racines des plants est très sensible et fragile. Prenez soin de ne pas les sectionner ni de les brutaliser. Il se peut que vous perdiez quelques individus durant l’opération.Bien qu’il soit encore trop tôt pour distinguer les mâles des femelles, lorsque les plants contenus par les verres en plastique auront développés trois ou quatre paires de feuilles dentelées, après avoir perdu leur petites feuilles rondes, il sera temps de les sélectionner et de les transplanter une dernière fois dans leur pots définitifs.

Ce contenu a été publié dans Graines de Cannabis, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.