Exemples de serres de cannabis

Cette vieille remise fait 3 m 60 par 4 m 50 et 2 m 40 de haut, au point le plus haut. Le toit a été ôté et couvert avec du Filon ondulé, mais le périmètre du vieux toit a été laissé intact autour des bords pour maintenir le look de la vieille remise. Des fenêtres de salle-de-bain dépolies encore dans leur cadre sont installées dans deux murs. Ces fenêtres ne cachent pas seulement le contenu de la serre, elles diffusent le soleil, qui éclaire grandement les régions basses du jardin de cannabis.

Vous pourriez ne pas avoir besoin de ventilateurs dans une petite serre. Mais faites une ouverture pour la ventilation proche du haut de la serre.

La beauté de cette serre est que même dans une zone à haut trafic, fréquentée par les enfants voisins, personne n’a jamais suspecté que c’était une serre. Le toit est incliné dans la direction opposée du trafic général et ne peut pas être vu du sol. Cette serre a produit environ 7 kg de têtes par an en deux récoltes, pendant chacune des 6 dernières années. Vous pourriez avoir une situation ou vous pouvez modifier un bâtiment extérieur ou construire une serre modeste, pas chère, et discrète avec un petit peu de pensée créative. Cela a coûté environ 300 euros pour convertir cette remise en une serre avec des panneaux de Filon et des vitres récupérées.

Serre fabriquée. Le blanc aide à cacher le contenu. Elle a été construite avec un cadre de 5 cm par 40 cm couvert de plastique rigide et transparent. Les dimensions sont de 2 m 40 par 3 m, et 3 m 60 de haut à la pointe. Les matériaux ont coûté environ 1500 francs, et cette serre a produit environ 3 kg de têtes pures chaque été.

Une serre fabriquée professionnelle. Cette serre a 7,5 m de large, 14,5 m de long (110 m2), et 3,3 m de haut. Elle a été construite avec un cadre tubulaire couvert avec du plastique à double couche de 8 mm. Le coût est d’environ 17000 francs pour les matériaux, et le coût total est de 8000 à 10000 francs incluant l’installation. Les coûts de construction pour les serres sont généralement d’environ 1/3 pour les matériaux, de 2/3 pour le travail. Cette serre dans le Vermont a produit environ 27 kg de têtes, et environ 13 kg de feuilles pour la première récolte d’été, et des cultivateurs novices.

Une serre à Amsterdam, de 4,8 m par 7,6 m, construite sur le même plan, et équipée de ventilateurs, ouvertures, de chauffage électrique, et d’un nouveau câblage électrique pour une source distante de 30 mètres, a coûté 65000 francs pour l’installation entière. Parce que cette serre est chauffée, deux récoltes donnent environ 18 kg de têtes chaque année.

Ces deux serres sont peu chères, mais vous pouvez construire des serres beaucoup moins chères très facilement, ou les mêmes serres pour environ 1/3 du prix si vous fournissez le travail. Si vous êtes manuel, un cadre de 5 cm par 10 cm, recouvert avec un toit de Filon et des côtés en contreplaqué n’est pas cher, discret, et surprenant de productivité.

Une serre de construction professionnelle dans le Sud de France. Des ouvertures d’entrée et de sortie d’air sont nécessaires à chaque bout.

Pour toute serre, la ventilation est très importante. Une bonne ventilation baisse la température et l’humidité, évite les mites, et aide à prévenir les champignons de gagner un pied. Une remise exposée à tous vents avec un toit translucide peut ne pas avoir besoin d’ouvertures car la ventilation des fissures dans les murs peut être suffisante pour que l’air circule. Les ventilateurs sont essentiels pour toute serre complètement enfermée dans du plastique. Installez des ventilateurs d’échappement, et couvrez les deux trous d’entrée et de sortie avec un tissu à mailles fines pour éviter les insectes d’être attirés dans la serre. Les ventilateurs d’échappement marchent mieux que les ventilateurs d’entrée pour la ventilation, et ils sont un must pour toute grande serre ou toute serre enfermée fermement dans du plastique. En général, installez un ventilateur d’entrée et un de sortie aux coins opposés de toute grande serre.

Le contrôle de la hauteur des plantes est important si la hauteur de la serre est limitée. Enterrez plus haut que la troisième paire de feuilles. Taillez les pousses après qu’elles aient au moins 4 paires de feuilles. Exercez les plantes à grandir le long des murs de la serre, ou dressez les sommets tel que c’est décrit dans la section du chapitre 15 sur le palissage. Cela pourrait prendre deux récoltes avant que vous trouviez le temps idéal pour planter et la meilleure méthode de dressage pour remplir complètement votre serre avec des têtes.

Gardez des notes sur vos moments de plantation et sur comment vous contrôlez la hauteur. Les notes vous aident à développer la « procédure parfaite » pour votre situation de croissance. Ne gardez jamais ces notes dans votre maison ou votre serre. Cachez-les dans une place sûre dehors, de préférence hors de votre propriété. Les notes sont toujours utiles. Ne faites jamais pousser quelques plantes dans votre maison au même moment que vous gardez des notes sur un grand terrain de croissance autre part. Vous pourriez être découverts pour ces quelques plantes et après une recherche, vous serez découvert pour votre grand terrain.

Ce contenu a été publié dans Serres et terrains extérieurs, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.