Fertiliser son cannabis

Fumier pour fertiliser ses plantes de weedSi vous avez ajouté des engrais en masse (fumiers, rejets de vers, nourriture pour roses, etc.) quand vous avez préparé votre mélange de terre, vous pourriez ne jamais avoir besoin de fertiliser à nouveau, mais probablement que si. Les engrais en masse (solides) ne doivent pas être ajoutés à une plante en pot après que la croissance n’ait commencée car ils pourraient brûler la plante, encourager la croissance de la moisissure ou de champignons, ou attirer les moucherons et les mouches.

Pendant que les plantes d’intérieur sont en train de pousser, donnez toujours des nutritifs en solution; dissolvez l’engrais dans de l’eau, et arrosez comme d’habitude. Si l’engrais ne se dissout pas complètement, dissolvez-le d’abord dans quelques verres d’eau chaude, puis ajoutez de l’eau froide pour faire la solution. Ne fertilisez jamais une terre sèche : humidifiez d’abord les pots, et laissez-les reposer un peu avant d’engraisser.

Les engrais solubles peuvent être organiques (naturels) ou non-organiques (chimiques), et ça ne fait pas de différence pour la plante tant que vous les appliquez correctement. Finalement, les engrais organiques ou chimiques sont utilisés par la plante en formes chimiques identiques. Les engrais organiques, cependant, favorisent une terre en bonne santé et un écosystème. Pour les cultivateurs de jardin, les engrais organiques sont bien meilleurs que les engrais chimiques pour la santé à long-terme de votre terre et de votre jardin. Les engrais organiques solubles comme l’émulsion de poisson (5-1-1 ou 5-2-2), le fumier liquide (environ 1,5-1-1,5), ou un « thé » organique (voir chapitre 9), sont très sûrs à utiliser (il y a peu de chance d’overdose d’engrais ou d’empoisonner la terre), et les plantes répondent très bien à leur application que ce soit en pots ou dans le jardin. L’algue liquide est une source naturelle excellente de tous les micronutritifs.

Combien d’engrais utiliser et quand fertiliser dépend de la fertilité du mélange de terre de départ et de la taille des pots par rapport à la taille des plantes. Une petite plante dans un grand pot n’aura probablement pas besoin de fertilisation mais une grande plante dans un petit pot aura besoin d’une fertilisation régulière. Le taux de croissance en intérieur est limité par la quantité de lumière et d’espace pour croître dès que les nutritifs adéquats sont fournis. Augmenter les applications de nutritifs ne stimule pas forcément la croissance à moins que les plantes ne soient lentes ou déficitaires en nutritifs.

 un manque d'azote a stoppé la croissance de cette plante de cannabisPhoto: L’importance de la fertilisation : un manque d’azote a stoppé la croissance de cette plante de marijuana.

C’est impossible de donner des instructions sur la quantité et la fréquence de fertilisation qui couvriraient toutes les situations de croissance puisque chaque jardin à des besoins différents. Vous voulez fournir à votre jardin ses besoins en nutritifs sans faire une overdose d’engrais et rendre votre terre toxique. Quand vous doutez, une manière de trouver ce dont vos plantes ont besoin est de doubler la fréquence d’application de l’engrais pour une plante et de ne pas fertiliser une autre plante. Si la plante non fertilisée pousse plus lentement que les plantes fertilisées ou qu’elle montre des déficiences en nutritifs, alors probablement toutes les plantes manquent d’engrais soluble et doivent être fertilisées régulièrement. Si la plante fertilisée doublement pousse plus vite que les autres, augmentez la quantité ou la fréquence de fertilisation pour les autres plantes. D’un autre côté, s’il y a une petite différence entre les plantes, la terre fournit assez de nutritifs; donc ne fertilisez pas, ou fertilisez avec une solution diluée à la moitié de la concentration recommandée sur le paquet d’engrais. Cette procédure de demi-dilution marchera probablement assez pour supporter les plantes au travers de la saison de croissance.

Une autre directive ou signal pour la fertilisation est la déficience en N. La déficience en N est très fréquente et doit être évitée. Avec des plantes robustes qui poussent bien avec des feuilles vertes luxuriantes, engraissez seulement 1 fois toutes les 3 semaines avec une formule générale « complète ». Si les plantes montrent des signes de déficience en N, alors fertilisez à intervalles réguliers avec un engrais complet pendant la croissance, et un engrais riche en P et en K pendant la floraison. Les engrais sont disponibles en supermarchés et en magasins de jardinage. Un engrais n’est pas forcément meilleur qu’un autre, et il y a beaucoup d’engrais qui marchent aussi bien.


Il y a de nombreux autres engrais qui ont d’excellentes formules, y compris des éléments en trace, mais ils ne sont pas forcément disponibles dans votre magasin de jardinage local. (Pour plus d’informations sur la fertilisation, voir les sections sur les hydroponiques et sur les déficiences en nutritifs plus loin sur ce site).

 

Engrais foliaire

L’engraissage par le feuillage (vaporiser les feuilles avec une solution d’engrais) est une bonne manière d’engraisser vos plantes sans développer des concentrations excessives de sels dans la terre. L’engrais foliaire avec presque n’importe quel engrais est hautement recommandé tant que les concentrations n’excèdent pas les instructions sur le paquet. Chaque fois que vous n’êtes pas sûr s’il faut engraisser ou non, fertilisez par les feuilles pour la sécurité. Diluez votre engrais en fonction des instructions sur le paquet. Utilisez un vaporisateur à fine brume (par exemple un vaporisateur de liquide pour les vitres) pour humidifier entièrement les surfaces de dessous et de dessus des feuilles. Le jour d’après, vaporisez les deux surfaces des feuilles avec de l’eau pure pour dissoudre les nutritifs non-absorbés. La vaporisation foliaire aide aussi à corriger les déficiences en nutritifs, puisque les plantes les absorbent directement, ce qui contourne tout problème avec le blocage de la terre et autres problèmes relatifs à la terre.

 

L’overdose d’engrais (empoisonnement de la terre)

Vous pouvez empoisonner la terre si vous appliquez trop d’engrais. Des applications excessives de N (Azote), soit trop souvent ou trop concentré, causent la plupart des problèmes. Si les plantes sont d’un vert uniforme et robuste et qu’elles poussent bien, ne mettez plus de N. Trop de Azote change les propriétés osmotiques de la terre et l’eau est évacuée de la plante au lieu d’aller dans la plante, et celle-ci se déshydrate. Les plantes se flétrissent régulièrement bien que la terre soit humide. Les feuilles tournent très vite à la couleur or, brune, ou grise (quelquefois en un jour) et la plante, en fait, mourra bientôt. Voyez l’overdose d’engraissure sur ce site pour y remédier. A chaque fois que vous avez un doute à propos de la fertilisation générale, qu’elle soit foliaire ou non, arrosez avec une concentration sûre d’un engrais organique à la moitié de la dilution que le paquet recommande.

 

Ce contenu a été publié dans Soigner ses plantes de cannabis, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.