Forcer une floraison en extérieur

Forcer la floraison de cannabisPour forcer les plantes à mûrir avant qu’elles ne le fassent naturellement, raccourcissez la photopériode en déplaçant les plantes en pots vers une pièce ou une remise obscure. Vous pourriez bouger les plantes en pots dans un endroit obscur chaque après-midi pendant 2 semaines, et les déplacer vers la lumière du jour chaque matin. Déplacez-les de cette façon pour maintenir une période de lumière de 10 à 12 heures par jour. Quand cela est fait vers la fin de l’été, 2 semaines de raccourcissement artificiel de la photopériode font que la plupart des variétés fleurissent normalement.

A la fin de l’été, arrêtez de déplacer les plantes dès que les grappes de fleurs commencent à se former. La photopériode naturelle n’est pas suffisante pour renverser le cycle de floraison. En forçant les plantes à fleurir tôt dans la saison, vous pouvez faire que les variétés tropicales mûrissent pleinement même sous des latitudes du nord. N’importe quelle variété fleurit mieux sous le soleil le plus fort de fin d’été que sous celui de fin d’automne. De même, les plantes qui mûrissent avant le temps pluvieux de fin de saison évitent les problèmes avec les racines ou une croissance lente. Commencez les 2 semaines de période d’obscurité, 12 semaines avant que vous ayez prévu de moissonner. Dans le nord, cela pourrait être aussi tôt que fin juillet. Continuez de déplacer ou de couvrir les plantes jusqu’à ce que les grappes de fleurs commencent à se former. Un almanach ou un guide de votre région peut vous dire quand il faut redouter les premières gelées sérieuses d’automne. Prévoyez de récolter les plantes mûres juste avant la date des gelées. Couvrez les petites plantes avec de grands cartons.

Ce contenu a été publié dans Serres et terrains extérieurs. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.