Les insectes sur le cannabis

Une jardin de cannabis dans l’intérieur ou une serre est un habitat artificiel. Pour cette raison, vos plantes peuvent ne jamais expérimenter les invasions d’insectes que les plantes d’extérieur subissent naturellement. Pour cette même raison, dès qu’elles sont contaminées, les plantes d’intérieur sont particulièrement sensibles aux ravages de presque toutes les invasions car elles n’ont pas de vent, de pluie, de froid, et de prédateurs naturels pour les aider à résister au fléau.

Les insectes qui infestent la marijuana en intérieur le font mieux dans une atmosphère tiède et stagnante. Un courant constant d’air qui apporte de l’air frais de l’extérieur aide énormément dans la prévention des invasions. Une ventilation adéquate et continuelle aide aussi à éviter la moisissure.

Ne cultivez jamais des plantes d’intérieur dans votre jardin de marijuana, et ne transportez jamais des plantes d’intérieur ou des légumes dans votre jardin de marijuana, parce que vous pourriez transportez des maladies ou des insectes. Les mouches blanches et les « mites » – les deux insectes les plus dévastateurs – sont extrêmement contagieux. Les mites peuvent entrer dans le jardin sur vos mains ou vos vêtements ou sur la fourrure de votre animal domestique. Les insectes peuvent entrer à travers une fenêtre ouverte, ou ils peuvent passer au travers des fissures dans le sol ou les murs.

Les jeunes plantes de marijuana sont plus vulnérables aux attaques d’insectes avant que la plante n’ait commencé une forte production de cannabinoïdes, qui sont des dissuasifs naturels à la maladie et aux insectes. Plus jeunes sont les plantes, plus dévastatrice une invasion peut être, pas seulement parce que les plantes sont petites, mais aussi parce qu’une invasion peut rester avec les plantes pour le reste de leur vie. Même si les mites et les mouches blanches ne tueront pas les plantes complètement, ils les affaiblissent, et les plantes deviennent plus sensibles à la moisissure et aux maladies. Si vous découvrez des mites ou des mouches blanches, vous pouvez choisir de mettre en floraison immédiatement pour que les plantes mûrissent avant que l’invasion ne cause de sérieux dommages.

Dès qu’une pièce de croissance a eu des insectes, avant de commencer une nouvelle culture, employez des bombes pour insectes faits pour les puces et les cafards (disponibles dans les supermarchés).

La prévention est la meilleure politique, car après une invasion, vous ne pourriez seulement que contenir l’attaque plutôt que détruire complètement les insectes. La plupart des insecticides qui promettent de débarrasser votre jardin des insectes, détruisent rarement tous les insectes et les Ïufs. Vous observerez probablement qu’après quelques semaines, les insectes sont toujours présents. Des problèmes spéciaux apparaissent près des régions fermières. Après des années d’applications d’engrais, les insectes développent une résistance aux sprays qui devraient être efficaces dans d’autres endroits. Par exemple, les mouches blanches et les mites sont très difficiles à traiter efficacement dans les régions cultivant le coton. Des mesures de prévention ont prouvé qu’elles étaient plus efficaces que les vaporisations d’insecticides.

Il y a plusieurs insecticides recommandés pour contrôler les insectes décrits ici. Ils nécessitent tous d’être vaporisés régulièrement et de manière répétée pour avoir une chance d’éradiquer vraiment les insectes de votre jardin. Répétez les vaporisations plusieurs fois aux intervalles recommandés, même si vous ne voyez plus d’insectes, parce que les Ïufs sont résistants aux insecticides; autrement, les insectes réapparaîtront bientôt en abondance.

C’est aussi une bonne idée d’ajouter une goutte ou deux de liquide détergent pour lave-vaisselle à chaque litre de spray insecticide. Le détergent est un agent mouillant qui aide l’insecticide à pénétrer les feuilles de marijuana, et l’insecticide rentre mieux en contact avec les faces inférieures des feuilles et avec les insectes. Il y a d’autres sprays non décrits ici qui peuvent être efficaces contre un insecte en particulier. Quand vous recherchez un spray approprié, notez que les insectes contrôlés sont écrits sur le paquet. Assurez-vous que le spray est fait pour les légumes (la consommation humaine), et notez le nombre de jours à attendre après vaporisation avant de pouvoir utiliser sainement le produit. N’utilisez pas un spray fait uniquement pour les plantes car les ingrédients peuvent ne jamais disparaître en substances inoffensives. Lorsque vous vaporisez, prévoyez une grande attaque. Portez de vieux vêtements, des lunettes, un masque pour la peinture, un chapeau et des gants. Éteignez les lampes et les ventilateurs et donnez-vous de l’espace pour bouger. Élevez le système lumineux aussi haut que possible en dehors de la vaporisation. Laissez les ampoules refroidir avant de vaporiser et assurez-vous qu’elles sont sèches avant de les rallumer.

D’abord, débarassez-vous des feuilles lourdement infestées et enlevez-les du jardin. Fermez toutes les portes et les fenêtres et commencez à l’arrière du jardin pour travailler vers la sortie. Vaporisez parfaitement, et vaporisez assez pour mouiller toutes les parties des plantes. Réservez une attention particulière aux faces inférieures des feuilles, ou les insectes et les larves s’accumulent généralement. Enlever vos vêtements pour les laver, et prenez une douche. Répétez la vaporisation au moins deux fois de plus aux intervalles recommandés sur le paquet. Vaporiser parfaitement aux intervalles recommandés est la seule chance d’éliminer les insectes ou au moins de diminuer une grande infection. Tout insecte qui survit peut reproduire une nouvelle population qui est pire que la première. Une vaporisation incomplète conduit seulement à de la frustration et revendique que le spray ne marche pas. Suivez les instructions du fabricant.

 

Mites, mouches blanches, pucerons et autres insectes

pucerons-marijuana

Pucerons sur les têtes de marijuana

Les pucerons, les mites et les mouches blanches sont les insectes les plus communs et les plus dévastateurs en intérieur. Vous devriez être capable d’éradiquer ou au moins de réduire la population de pucerons jusqu’à ce qu’ils ne soient plus une menace sérieuse.

Les pucerons sont les insectes les plus communs, surtout en extérieur ou dans les serres. Heureusement, ils sont aussi faciles à tuer et à éliminer. Ils peuvent avoir ou non des ailes. Les pucerons peuvent être roses à noirs, mais sur la marijuana, ils sont généralement verts ou noirs. Les feuilles ou les pousses infestées peuvent être tordues, courbées, ou froissées. Les pucerons sont parthénogéniques (ils peuvent produire des descendants sans fertilisation d’un mâle), et proliférer en quantité s’ils ne sont pas vérifiés.

Pucerons noires sur les feuilles

Pucerons noires sur les feuilles

Au départ, les pucerons s’agglomèrent sur les pousses et sur les faces inférieures des feuilles les plus jeunes ou ils sont facilement visibles et accessibles. Commencez votre programme d’éradication en promenant vos doigts simplement sur les pousses pour écraser les pucerons. Ou, mettez chaque plante dehors ou dans une baignoire, et évacuez les pucerons avec un jet d’eau puissant avant de vaporiser avec un insecticide.

Si une colonne de fourmis parcourt la tige, alors les pucerons sont bien établis et sont dirigés par une colonie de fourmis. Vous devez débarrasser la pièce de croissance des pucerons et des fourmis, parce que les fourmis utilisent les pucerons comme nous utilisons des vaches laitières. Les fourmis transportent les pucerons vers les autres plantes et récoltent leurs sécrétions miellées. Installez des trappes à fourmis standards et autres mélanges achetés dans n’importe quel supermarché.

pucerons et des fourmis sont des amies

Pucerons et des fourmis sont des amies

Ils contiennent une solution sucrée empoisonnée que les fourmis ramènent à leur nid. Cela prend de quelques jours à une semaine, mais elles disparaîtront bientôt car la colonie entière mourra en ayant mangé le poison. Ne mettez pas les pièges à fourmis dans vos pots. Ne laissez même pas le poison couler dans votre terre. Placez les pièges près des entrées des fourmis dans votre pièce, ou aussi loin de votre jardin que possible. L’élimination des fourmis les empêche de colporter davantage les pucerons, et d’apporter de nouveaux pucerons dans le jardin et réinfecter les plantes. Suivez la colonne de fourmis, et scellez leur entrée dans la pièce. Ou placez des colliers de carton autour de la tige de chaque plante et étalez une substance collante (qu’on trouve en magasin) sur les colliers pour empêcher les fourmis de colporter les pucerons. Vous pourrez aussi entourer chaque pot avec du ruban adhésif et couvrir le ruban avec cette substance collante. Cela empêche presque tout animal rampant d’atteindre les autres plantes.

Les pucerons sont un des quelques problèmes d’insectes que l’eau savonneuse peut contrôler raisonnablement. Un lavage minutieux avec une solution savonneuse réduit la population en d’acceptables proportions sur les pousses. Un contrôle meilleur et non-chimique est une vaporisation avec trois poivres (ou de la poudre de cayenne), un oignon ou deux, et une paire de gousses d’ail. Concassez, pulvérisez, ou réduisez en bouillie les ingrédients. Laissez-les reposer dans 2 litres d’eau pendant quelques jours et à l’occasion remuez le mélange. Filtrez la solution à travers un tissu très fin. Utilisez un filtre à café si la solution bouche votre pulvérisateur. Ajoutez quelques gouttes de détergent et vaporisez comme vous le feriez avec un insecticide. Ce spray marche bien en extérieur, et les pucerons semblent volontiers rechercher des pâturages plus verts ou peut être plus tranquilles. Ce spray aide aussi avec presque tous les autres insectes. Essayez-le si vous voulez éviter d’utiliser des pesticides chimiques, mais ne l’utilisez pas proche de la récolte.

Les supermarchés, les magasins pour plantes ont un bon nombre de sprays qui éliminent les pucerons. Le pyrèthre est un insecticide naturel produit par les plantes de la famille du Chrysanthème. Il n’est pas toxique pour les mammifères (vous), et il se dégrade rapidement en composés naturels inoffensifs. Les composés du pyrèthre sont des insecticides de choix pour beaucoup de cultivateurs, à cause de leur sûreté, de leur origine naturelle, et de leur efficacité. L’Ortho, le Chacon, l’Attack, et beaucoup d’autres marques de sprays au pyrèthre ou insecticides généraux pour les jardins à légumes devraient être très efficaces pour une large gamme de problèmes d’insectes.

Le « malathion« , l’ »orthène », le « diazinon », les sulphates de nicotine, et autres insecticides sûrs à utiliser sont aussi efficaces contre les pucerons. Le savon insecticide, plus sûr, vaporisé tous les dix jours, contrôle bien les pucerons .

Assurez-vous de répéter les vaporisations et de saturer complètement toute la plante aux intervalles recommandés.

Les mites et les mouches blanches prolifèrent rapidement, et ont un cycle de vie qui fait l’éradication complète difficile. Si vous gardez leur population sous contrôle, vous avez réussi votre objectif principal.

Les surfaces supérieures des feuilles ont des mouchetures: Mites

Les surfaces supérieures des feuilles ont des mouchetures: Mites

Les mites sont de minuscules crabes ou des créatures comme des araignées (0,25 mm à 1,6 mm) qui peuvent être noires, rouges, vertes ou jaunes (généralement, elles sont en partie noires et en partie transparentes). Vous noterez probablement d’abord que les surfaces supérieures des feuilles les plus basses ont des mouchetures – des petites taches minuscules blanches ou jaunes causées par les sucions des mites. Regardez la lumière au travers d’une feuille endommagée, et vous pourriez voir les mouchetures transparentes des dégâts des mites, ou des mouchetures noires, qui sont les mites elles-mêmes. Poussez-les avec votre doigt, et elles s’enfuiront (vous savez maintenant que vous avez un problème).

Une mite, la mite eriaphyid est spécifique au cannabis. Si l’infection est bien établie, vous verrez des toiles d’araignée aux intersections des branches et des pétioles. A ce moment, vous serez en réelle difficulté, et si les plantes sont proches de la maturité, essayez juste de conserver les dégâts à un minimum avant de récolter.

Plante trop sec, danger mites!

Les plantes trop seches: danger de mites!

L’Orthène est le plus efficace; lui et les sprays de diazinon, de malathion et de pyrèthre sont les seuls raisonnablement efficaces et sûrs à utiliser. Le Kelthane, qui marche bien contre les mites, est nuisible pour l’environnement et pour vous, et n’est pas recommandé. Les sprays de diazinon, de pyrèthre et de malathion peuvent marcher si vous n’êtes pas dans des régions agricultrices majeures. Dans de telles régions, ou les mites sont devenues résistances, ils sont inutiles.

Vaporisez à sept jours d’intervalle au moins trois fois. Ne vaporisez pas si vous êtes à trois semaines de la récolte. Laver les plantes avec du savon ne vaut pas de vous embêter.

Mites: vous verrez des toiles d'araignée

Mites: vous verrez des toiles d’araignée

Les sprays savoneux marchent bien pour certaines plantes, mais avec les mites sur la marijuana, ils n’aident pas beaucoup. Les mites sont protégées par les « cheveux » de la marijuana. Aucun remède au savon ou à l’eau pour les mites sur la marijuana ne semble marcher efficacement, même quand il est utilisé avec des détergents pénétrants.

Pour éviter les mites, vaporisez périodiquement vos plantes avec de l’eau claire. Les mites aiment un environnement sec et stagnant. Dans plusieurs pièces de croissance, une vaporisation deux fois par semaine d’eau claire sur les faces inférieures de toutes les feuilles aide de manière significative à empêcher les infections de mites pour toutes les plantes, y compris la marijuana. Un ventilateur aide aussi à empêcher une contamination initiale. Vaporiser les faces inférieures des feuilles périodiquement avec de l’eau, et garder l’air dans votre pièce en circulation sont les meilleures procédures non-insecticides à utiliser si vous anticipez une attaque possible des mites.

Pour les jardins infectés, abaisser la température ralentit les mites plus que cela n’affecte la croissance des plantes. Abaissez la température pendant la nuit (ouvrez les fenêtres) pour ralentir le cycle de vie des mites. L’abaissement de la température et la vaporisation avec de l’eau sont utiles si vous êtes prêt de la récolte et ne voulez pas utiliser des insecticides.

Si vous découvrez que seulement une ou deux plantes ont des mites, enlevez-les du jardin, ou déplacez-les à la périphérie du jardin pour que leurs feuilles ne rentrent pas en contact avec les feuilles d’une autre plante. Encerclez tous les pots avec une bande de scotch ou entourez le bas de la tige avec un tour de carton. Couvrez le scotch ou le carton avec une couche de graisse ou d’huile. La barrière collante capture les mites et stoppe leur étendue aux autres plantes.

Un traitement qui vaut le coup pour les mites, et presque pour tout autre insecte, est un brouillard généralement utilisé pour les puces et les cafards. Ces « bombes pour insectes » sont très efficace, mais probablement toxiques sur les plantes que vous avez l’intention d’ingérer. En fait, utilisez-les seulement dans les étapes de germination et végétatives si d’autres insecticides n’ont pas marché.

Fermez toute ventilation dans la pièce et effectuez la vaporisation (le brouillard) non directement sur les plantes. Élevez des papiers journaux au-dessus des plantes pour les protéger du contact direct avec le spray (ces brouillards vaporisent réellement les insecticides plutôt que de créer un brouillard). N’enfermez pas les plantes; positionnez juste la feuille protectrice pour que les gouttelettes n’atterrissent pas directement sur les plantes; puis suivez les instructions sur le paquet. Un ou deux déploiements de brouillards peuvent complètement éliminer les mites et les autres choses qui rampent dans votre jardin. Après sept à dix jours, répétez le traitement pour de meilleurs résultats. Les traitements au brouillard et systémiques peuvent être votre meilleure option pour les mites. Ils sont utiles pour les pousses, mais ne les utilisez pas si vos plantes sont en train de fleurir.

Mouche Blanche: petits papillons

Mouche Blanche: petits papillons

Les mouches blanches sont blanches (vous l’aviez probablement supposé), mais elles ne sont pas des mouches; elles sont de petits papillons d’environ 2,5 mm de long. Vous verrez les adultes voleter irrégulièrement dans le jardin à chaque fois que vous dérangez les plantes. Les Ïufs, les nymphes et de minuscules boules de sécrétions adultes ressemblant à du miel pointent sur les faces inférieures des feuilles. Vous pouvez éliminer beaucoup de larves en promenant vos doigts sur les faces inférieures des feuilles, et en vous débarrassant des feuilles lourdement infectées entièrement. Les mouches blanches attirent aussi les fourmis, mais les fourmis ne « cultivent » pas les mouches blanches de la même manière que les mites. Comme pour tous les insectes, si vous voulez les chercher et les détruire, abaissez la température dans votre pièce de croissance, ce qui rend tout insecte léthargique.

Contrôlez les mouches blanches en vaporisant avec du diazinon, du malathion, de l’orthène ou du pyrèthre. Vaporisez de six à huit jours d’intervalle, particulièrement sur les faces inférieures des feuilles. Lavez les plantes avec du savon (savon en paillettes), pour aider à abaisser la population générale, mais c’est une peine si les plantes sont au delà de l’étape de germination. Essayez un des autres traitements décrits ici. Si vous ne voulez pas utiliser un insecticide chimique, maintenez le contrôle de la population en vaporisant une fois par semaine avec du savon, et en suspendant des cartes collantes et en aspirant les adultes.

Ces cartes collantes agissent comme le papier tue-mouche, et la couleur des cartes attire les mouches blanches, les moucherons et les pucerons volants. Les couleurs brillantes jaune-vert ou jaune-orangé attirent les mouches blanches. La couleur jaune-orangée est similaire à la couleur des boite de pellicules Kodak. Couvrez tout facsimilé (boites Kodak, cartons peints en jaune, etc…) avec de l’huile moteur ou équivalent. Suspendez les cartes colorées ou papiers à mouches près du sommet des plantes et remuez périodiquement les plantes. Les mouches blanches adultes atterrissent sur les cartes et se collent sur la surface collante. Ces cartes n’élimineront pas le problème mais elles aident à restreindre une explosion de la population.

L’aspirateur est aussi très utile pour les mouches blanches et tous autres insectes volants. Oui, l’aspiration aide. Secouez simplement chaque plante vigoureusement, ce qui devrait forcer les adultes à prendre l’air, et vous pouvez les aspirer. Puis aspirez les faces inférieures des feuilles. Vous ne débarrasserez pas complètement le jardin des insectes, mais surtout si vous êtes proches de la récolte, c’est un contrôle qui en vaut la peine.

Les « insectes farineux » sont blancs, d’environ 3 mm de long. Des que ces insectes sont bien établis, vous pourriez voir des matériaux ressemblant à du coton ou de la laine ou des « tentes » aux croisements des branches, ou des pétioles avec les branches. La marijuana n’est pas la plante favorite de ces insectes, et c’est facile de les éliminer, ou au moins de réduire leur population à des proportions non nuisibles.

Tuez ces insectes avec un coton trempé dans de l’alcool standard à 90 degrés – recherchez et saturez chaque insecte ou masse cotonneuse. Le diazinon, le sulphate de nicotine, l’orthène et le malathion sont tous efficaces et sont des contrôles insecticides sûrs pour ces insectes si la procédure de « recherche et de destruction » avec l’alcool n’a pas contrôlé l’insecte.

Les insectes à écailles sont revetus d’une enveloppe protectrice dure à l’étape adulte. Ils font environ de 2 à 4 mm de long. Les femelles adultes sont brunes et immobiles, et elles s’établissent le long des tiges et des grandes branches, mais à l’étape des larves, bougent autour de la plante. Vérifiez le long des tiges, ou vous pourriez voir une protubérance brune et dure, ou ce qui ressemblerait à une tache ou un nÏud levé qui s’accroche fermement à la tige, et qui contient un adulte.

L’invasion des insectes à écailles est rarement sérieuse, mais si elle apparaît quand les plantes sont jeunes, vous voudrez les éliminer. Le diazinon, le malathion, l’orthène, ou un bon nombre de sprays généraux pour plantes à base d’huile devraient éliminer ces insectes. Les insectes à écailles prolifèrent lentement, faisant leur contrôle ou leur élimination avec de l’alcool sur un coton une tache tranquille. Vous pouvez aussi les enlever avec un couteau aiguisé. Ces deux méthodes marchent assez bien pour des invasions mineures, si vous regardez avec attention et les surveillez.

Les sauterelles de feuilles. Si vous avez déjà eu un jardin d’extérieur, vous avez probablement vu des sauterelles de feuilles. Généralement, elles sont vertes avec des rayures rouges et font environ 1,3 cm de long, bien qu’elles puissent être d’autres couleurs ou combinaisons de couleurs. Elles ne devraient pas être un problème d’intérieur, mais si vous en voyez beaucoup, prenez le temps de vaporiser avec du pyrèthre, du malathion, ou du diazinon avant que tout problème sérieux n’apparaisse. Deux vaporisations minutieuses avec un de ces insecticides devraient éliminer ces insectes. Les cartes jaunes suspendues avec un revêtement collant, ou une aspiration, aident aussi dans les petits jardins.

Les puces (coléoptères) sont minuscules, noires ressemblent à des coléoptères et sautent comme des puces. Elles attaquent généralement seulement les fleurs, et apparaissent rarement sur la marijuana. Un traitement avec du diazinon ou du malathion devrait les éliminer du jardin.

Les « thrips » sont des insectes de la taille d’une petite mouche qui ne devraient pas être un problème. Ils ressemblent plus à un insecte que les puces, et avec un regard rapproché, vous verrez leurs ailes. Pour vérifier si vous avez des « thrips », étendez du papier blanc en-dessous de la plante et secouez-la plusieurs fois. Vous devriez voir de minuscules taches luisantes et noires si les « thrips » sont présents. L’orthène ou le malathion vaporisés deux fois, à une semaine d’intervalle, devraient éliminer tous les « thrips ». Les puces et les « thrips » envahissent occasionnellement un jardin de marijuana et ne devraient pas être un problème sérieux.

chenilles-cannabisLes chenilles est un terme général pour beaucoup de larves de papillons. Elles ont un appétit énorme et le premier signe de leur présence est que des portions de feuilles seront mangées. Certaines chenilles prennent la couleur de la plante hôte, et sont donc dures à repérer. La méthode de « recherhce et de destruction » est efficace si vous prenez le temps de les rechercher. Certaines chenilles gravitent naturellement vers les pousses les plus succulentes; donc regardez d’abord le long de la tige des pousses du haut. L’orthène et le diazinon sont des tueurs efficaces pour la plupart des chenilles. Pour un contrôle à long terme, vaporiser souvent avec la Bacille thuringiensis (une bactérie bénéfique) évite et élimine les chenilles, et beaucoup d’autres problèmes de larves ou de vers. Si vous trouvez des feuilles avec des parties mangées mais que vous ne pouvez pas trouver les chenilles, attendez quelques heures après que les lumières aient été éteintes. Rallumez les lumières, et vous trouverez probablement ces prédateurs de nuit près du sommet des plantes.

Les fourmis et les termites sont des problèmes majeurs seulement quand les plantes sont enracinées en terre. Toute matière en pourriture comme les composts ou les fumiers attirent ces deux insectes. Si ils sont un problème, évitez d’utiliser des composts, de l’humus, et des fumiers dans les futures récoltes. Enlevez toute vieille souche du lit de plantation. La meilleure prévention est de mélanger des copeaux de cèdre dans votre mélange de plantation, ou pour les cultivateurs d’extérieur, de mélanger les copeaux parmi votre lit de plantation. Cette procédure marche très bien pour repousser les termites, qui pourraient manger dans la tige principale. Inonder simplement le lit à maintes reprises peut éloigner les termites.

Les fourmis présentent aussi des problèmes en endommageant les racines ou les parties boisées de la tige. Les fourmis peuvent encourager des problèmes de pucerons. Les pièges à fourmis standards, les tuteurs à fourmis, ou les poisons sont complètement efficaces pour l’élimination de tous les problèmes de fourmis en intérieur. Ou entourez la base de la tige avec un tour de carton. Couvrez le carton avec de l’huile de moteur.

Les perce-oreilles ou tout autre insecte vivant dans la terre peuvent être contrôlés par une « purge de terre anti-pourriture« . Deux applications devraient éliminer tous les insectes. Tous ces insectes nés dans la terre préfèrent et se développent dans des terres riches en composts, humus, et autres matériaux organiques. Généralement, ils sont inoffensifs, et seulement une nuisance modérée. Cependant, les perce-oreilles peuvent manger et tuer les germinations, et beaucoup d’insectes de terre mangent les racines. Débarassez-vous d’eux à moins que vous soyez proches de la récolte.

 

Traitement insectes sur le cannabis

Les pucerons, les insectes farineux, les mites, les insectes à écailles, les mouches blanches, les « thrips », les sauterelles de feuilles, les vers, et beaucoup d’autres insectes et de larves sont sensibles au diazinon, au pyrèthre, à l’orthène ou au malathion. Alterner un insecticide (le diazinon ou l’orthène) avec un autre (le pyrèthre ou le malathion) marche mieux que de répéter des vaporisations avec seulement un insecticide. Les insectes développent souvent de la résistance dans les régions agricoles, et vous devrez essayer plusieurs sprays si le premier ne marche pas.

Le produit « Sevin » liquide tue aussi presque tout insecte, mais est extrêmement toxique pour les insectes bénéfiques, pour les abeilles, et pour les poissons. Utilisez-le seulement si les autres sprays sont inefficaces.

Le produit  « Rotenone » est un insecticide naturel général dérivé des racines de flamboyant et autres légumes. Bien qu’assez efficace contre une large gamme d’insectes, il est particulièrement utile contre les chenilles en vaporisation ou en forme poussiéreuse, et comme purge de terre contre les insectes de terre.

Le savon insecticide tue et contrôle les pucerons, les insectes farineux, à écailles, les mites, les « thrips », les mouches blanches, les sauterelles de feuilles et beaucoup d’autres problèmes d’insectes. Il est très populaire parmi les cultivateurs. Utilisez-le à plus d’une semaine avant la récolte. Assurez-vous de protéger vos yeux pendant la vaporisation !

Les insecticides systémiques sont appliqués pendant l’arrosage. L’insecticide est absorbé et distribué au travers de la plante. Ils sont surtout mortels pour tous les insectes qui sucent les jus de plantes ou mâchonnent les feuilles, et ils sont une excellente prévention pour tous les insectes décrits dans ce chapitre. Ils peuvent être votre meilleur choix pour contrôler les mites et les mouches blanches. Si vous aviez des problèmes auparavant avec les mites ou les mouches blanches, essayez d’appliquer un insecticide systémique quand les plantes sont jeunes, avant de voir des insectes. Répétez l’application un mois plus tard.

Beaucoup d’insecticides systémiques sont prévus seulement pour les fleurs et les plantes ornementales, car ils ne se dégradent pas en sous-produits inoffensifs rapidement. Assurez-vous que le systémique que vous choisissez est prévu pour l’utilisation sur des récoltes comestibles, et notez le nombre de jours avant la récolte quand vous devrez arrêter d’utiliser le systémique. Le temps moyen entre la dernière application et la récolte est d’environ 30 jours.

Ce contenu a été publié dans Soigner ses plantes de cannabis, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.