La culture de cannabis et la sécurité

La sécurité est la première considération quand on installe un jardin. Les cultivateurs doivent prendre un soin spécial pour que leur jardin et leurs lumières ne soient pas visibles de l’extérieur ou ne soient accessibles à des visiteurs non désirés. Même ou la culture du cannabis est légale, le vol est un intérêt majeur. Les cultivateurs doivent considérer soigneusement les conséquences avant de parler à quelqu’un de leur jardin, et doivent exercer de la prudence à chaque fois que quelqu’un vient les voir. Un fait malheureux de la vie est que l’envie, la vengeance, la cupidité, et la moralité mal placée ont fabriqués les voleurs ou les dénonciateurs à partir des connaissances ou des anciens amis.

Culture de cannabis sécret dan une armoireA l’inverse du soleil, les lumières électriques coûtent de l’argent lors de l’achat et lors de l’utilisation. Considérez d’abord le coût minimal pour un jardin fluorescent modeste, ou la dépense d’un jardin à multiples HID. Les jardins à lumières électriques nécessitent des soins plus fréquents que les jardins au soleil; d’un autre côté, ils peuvent être entretenus à n’importe quel moment puisqu’ils sont à l’intérieur, et les lumières peuvent être allumées à n’importe quel moment qui remplit le planning du cultivateur. Les jardins à lumières électriques sont parfaits pour l’habitant travaillant en appartement.

Vous pouvez cacher les jardins à lumières électriques dans des pièces fermées, des sous-sols, des greniers, des placards ou des garages. Même lorsqu’ils sont cachés, les grands jardins à HID peuvent éveiller les soupçons de la compagnie électrique. Les grandes lampes à iodures métalliques (les MH), la source principale de lumière pour beaucoup de cultivateurs, consomment presque 1 100 Watts chacunes. Si trois lampes ou plus sont utilisées, la compagnie électrique peut vouloir savoir pourquoi votre facture électrique a soudainement augmenté si haut, et ils pourraient vouloir faire des enquêtes sur votre usage électrique ou investiguer un court-circuit possible ou un autre problème sur vos lignes. Si on vous questionne, la meilleure excuse est que vous avez installé un chauffage électrique ou une centrale d’air conditionné.

Les grands jardins HID peuvent être bruyants. Les ballasts peuvent bourdonner fortement, et les balanceurs de lumières (si vous en avez) peuvent causer des vibrations.

Les cultivateurs commerciaux qui sont concernés par le parfum de leur marijuana peuvent choisir d’utiliser leurs lumières et leur ventilation la nuit, quand leurs voisins dorment. Considérez tous les problèmes d’abord, avant d’installer votre système, surtout si c’est une grande opération commerciale. Les petits jardins n’ont pas besoin de précautions spéciales de sécurité. Mais ne parlez à personne de votre jardin, et gardez-le caché des visiteurs non désirés.

La culture du cannabis est plaisante, et plus rémunératrice que ce que vous pouvez imaginer.

Bonne chance et joyeuses récoltes!

Ce contenu a été publié dans Cannabis, la plante, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.