Lampes supplémentaires : types des lampes

Les lampes supplémentaires décrites ici ont une utilisation meilleure quand le cultivateur souhaite ajouter plus de lumière à un système déjà existant ou à un jardin en lumière naturelle.

1 – Vapeur de mercure

Les lampes à vapeur de mercure peuvent être vissées dans une installation incandescente standard, mais elles produisent plus de lumière. Les lampes au mercure sont assez inefficaces en termes de lumière utilisable par rapport à la consommation électrique. Utilisez ces lampes seulement pour ajouter de la lumière à un jardin en lumière naturelle. Les ampoules à vapeur de mercure produisent une lumière de très haute intensité comparé à la plupart des ampoules standards. Les Wattages vont de 160 W à plus de 1250 W. Achetez des lampes à vapeur de mercure avec un réflecteur en couche inclus dans l’ampoule et montez les comme des ampoules standards (en spot). Pour remplacer la lumière naturelle, ces lampes ajoutent beaucoup de lumière utile. Le désavantage avec ces lampes est qu’elles chauffent comme un spot, et que la zone qu’elles illuminent est une zone plus petite que celle éclairée par des HID. Pour simplement étendre la photopériode dans un jardin à lumière naturelle, n’importe quel type de lampe le fait. Les nouvelles lampes basse puissance HPS et MH en installations horizontales sont moins chères que les lampes à vapeur de mercure et plus efficaces en termes de croissance des plantes.

2 – Tubes fluorescents circulaires et en forme de U

Les tubes fluorescents circulaires ne nécessitent pas d’installation spéciale. Ils sont faits pour fonctionner dans des douilles de lampes à incandescence. Suspendez-les autour du jardin. Les Wattages vont de 20 à 44 Watts et vous devez utiliser la plus grande puissance disponible. Généralement, les cultivateurs utilisent ces lampes pour augmenter la lumière pendant la floraison, donc le meilleur et le plus commun des tubes à utiliser est le Warm White qui est plus fort dans la gamme des rouges, la lumière préférée pendant la floraison. Les tubes circulaires sont excellents pour ajouter de la lumière ou pour étendre la photopériode dans les jardins à lumière naturelle, puisqu’ils ne nécessitent pas d’installation spéciale et font peu d’ombre dans les jardins à lumière naturelle. Ils prennent peu de place, sont peu chers et faciles à employer.

Les tubes en U nécessitent une installation spéciale et un ballast. Ils sont seulement pratiques quand l’espace disponible est réduit, bien que certains cultivateurs les utilisent pour illuminer les branches les plus basses dans les petits jardins. Les tubes en U existent en tailles de 25 à 40 W. Les tubes circulaires marchent mieux, car ils ne nécessitent pas d’installation spéciale, et leur coût total est moins élevé.

3 – Les lampes à sodium basse pression

Les lampes à sodium basse pression (LPS) sont proposées par quelques distributeurs qui font de la pub dans les publications sur la marijuana. La LPS est la lampe la plus efficace des lampes en termes de conversion d’électricité en lumière. Cependant, l’ampoule est monochromatique; c’est-à-dire qu’elle produit de la lumière dans une simple et étroite bande du spectre à environ 589 nanomètres, dans la partie orange du spectre visible. Bien que la lumière jaune/orange sont légèrement en dehors de la partie rouge désirée du spectre, sa haute puissance par rapport à sa consommation électrique en fait une bonne lampe comme lumière supplémentaire. Les lampes LPS doivent être seulement utilisées pour augmenter la lumière naturelle, les tubes fluorescents, ou les lampes MH. Les plantes s’allongent et poussent anormalement quand elles sont cultivées seulement sous des lampes LPS.

Les tailles les plus populaires proposées aux cultivateurs de marijuana sont les 135 et 180 W fabriquées par Philips. Elles nécessitent une installation LPS qui ressemble légèrement à une installation d’1 m 20 pour tubes fluorescents. Dans tout jardin naturel ou avec lampes MH, une LPS supplémentaire ajoute très efficacement beaucoup de lumière utile proche du côté rouge du spectre pour promouvoir la floraison.

Une LPS à la propriété unique de maintenir le même niveau de sortie en lumen au travers de sa durée de vie. L’ampoule ne donne aucune indication d’âge avant de soudainement cesser de fonctionner après environ 18000 heures d’utilisation. Parce que l’ampoule contient du sodium, soyez particulièrement prudent quand vous utilisez de l’eau à côté d’une ampoule usée. Le sodium explose au contact de l’eau.

4 – Lampes et spots incandescents standards et plant-gro

Les incandescents sont les ampoules à vis que nous connaissons bien. Ce sont des lampes inefficaces, qui produisent un spectre non régulier (beaucoup de rouge, d’orange et de jaune), elles sont très chaudes, et peuvent brûler les plantes. Leurs avantages est qu’elles sont bon marché, faciles à trouver, et faciles à régler dans le périmètre d’un jardin.

Les spots sont généralement des incandescentes concentrées. Le spectre est légèrement amélioré par rapport aux incandescentes. Ils sont aussi très chauds et peuvent brûler les plantes.

Les versions Plant-Gro de ces deux types de lampes existent aussi. Elles sont enduites (traitées) pour améliorer le spectre de lumière pour la croissance des plantes, mais elles sont encore chaudes et inefficaces. Remplacez-les par d’autres lampes supplémentaires, comme les mini-HID, les LPS, les fluorescents circulaires, ou les lampes à vapeur de mercure dans toute opération d’extension.

5 – Où utiliser des lumières supplémentaires

Utilisez des lumières supplémentaires pour augmenter la durée naturelle du jour ou pour augmenter la lumière dans les jardins à lumière naturelle. Leurs avantages (excepté pour les fluorescent en forme de U et les LPS) est qu’elles ne nécessitent pas d’installation spéciales autres qu’une douille standard, elles n’ont pas un appareillage encombrant qui fait de l’ombre à la lumière naturelle, elles sont légères et faciles à suspendre ou à positionner autour du périmètre de votre jardin. Toutes ces lampes marchent bien comme supplément, mais les MH ou HPS et les fluorescents marchent beaucoup mieux comme seules sources de lumière électrique.

Ce contenu a été publié dans Lampes pour la croissance de cannabis. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.