LED pour cannabis

Culture de weedsous LED part 2

1. Introduction

Les possibilités de cultiver cannabis sous Diodes Electro Luminescentes (DEL, ou LED en anglais). Bien que les nouvelles générations de LEDs soient souvent présentées comme les « ampoules du futur » ou, de façon plus relativisée, comme un « avenir prometteur », elles soulèvent toutefois, à l’heure actuelle, plus de questions qu’elles ne proposent de solutions. En effet, malgré les quelques avantages qu’offre leur utilisation, il demeure un doute quant à certaines caractéristiques essentielles pour le type de cultivateurs que nous sommes (pénétrabilité et quantité du flux lumineux, spectre, etc.).

Il me semblait opportun de créer un JDC qui, avec votre participation, permettrait de se forger une opinion fondée et argumentée sur l’emploi de ce type de source lumineuse. La démarche présentée ici ne s’inscrit pas comme un test comparatif et n’a pas pour objectif de prouver que les LEDs constituent une alternative intéressante aux lampes horticoles qui vous sont bien connues et dont le succès n’est plus à démontrer.
Le rendement de la récolte (si récolte il y a) ne constituera pas ici une donnée capitale. Les questions auxquelles je tente de répondre sont :

– Est-ce vraiment possible ?
– Est-ce intéressant à l’heure actuelle ?
– Quels sont les réels avantages et limites des LEDs pour la culture du Cannabis ? ?

2. Matériel et méthodesspan>

2.1. L’ « habitat »

LeLe placard de culture se compose d’une armature en bois recouverte de lambris en PVC blanc. Ses dimensions intérieures sont :
Hauteur : 170 cm ; Longueur : 93 cm ; Largeur : 63 cmr> SuSurface réellement cultivable : 0,48 m² ; Volume réellement disponible : 0,52 m3

2.2. Gestion de la Lumièrespan>

Croissance :
1 spot de 140 LED, blanc day-light ; température de couleur : 5 000 K

2 spots de 140 LED, rouge ; longueur d’onde : 630 nm

4 spots de 140 LED, bleu ; longueur d’onde : 470 nm

Floraison :
1 spot de 140 LED, blanc day-light ; température de couleur : 5 000 K

4 spots de 140 LED, rouge ; longueur d’onde : 630 nm

2 2 spots de 140 LED, bleu ; longueur d’onde : 470 nm

Figure 01 : disposition des ampoules à LED selon la phase
Position ampoules led

Toutes les ampoules ont un angle de diffusion de 160° et fonctionne sur 220 V (Culot E27). Chaque ampoule de 140 Ds consomme 7,5 W. Elle délivrerait une quantité de lumière équivalente à celle émise par une lampe éco de 20 W ou par une lampe à incandescence de 80 W (attention : données fournies par le revendeur).

J’ai effectué deux tests afin d’évaluer de façon approximative la quantité de lumière dégagée par les ampoules.

Le premier test réside dans une observation directe d’une pièce de 12 m² éclairée par une seule ampoule à la fois. A priori, le spot à LEDs blanches éclaire de façon sensiblement égale qu’une lampe éco daylight de 14 W. Les ampoules à LEDs de couleurs éclairent cette même pièce de façon très honorable.

Lampes LED

Le second test a été réalisé dans le placard de culture. La configuration des ampoules est la même que celle prévue pour la phase de croissance. Le plateau supportant l’éclairage a été placé à différentes hauteurs du plancher : 5 cm ; 10 cm ; 25 cm ; 50 cm ; 75 cm ; 100 cm. La quantité de lumière a été mesurée au moyen de 3 enregistreurs de données dédiés à cet effet (référence : HOBO Pendant Temperature/Light Data Logger, UA-002-XX, Onset Computer Corporation). Les instruments, qui sont placés en position fixe et en diagonale sur le plancher, ont été programmés pour effectuer une mesure toutes les 5 secondes. Deux séries d’échantillonnage de deux heures chacune ont été réalisées pour toutes les plages de hauteur citées plus avant. Les résultats ont été traités sous le logiciel HOBOware 2.2 (de Onset Applications – Onset Computer Corporation). La figure 02a montre l’intensité maximale, moyenne et minimale en lux selon la distance des ampoules. La figure 02b exprime les mêmes courbes en « lumen per square foot » (Lm / ft²).

Figure 02a et 02b :
Weed sous LED

Plusieurs constats ressortent de ce second test :
– Plus les lampes sont éloignées, moins l’intensité lumineuse est importante.
– L’écart entre les valeurs extrêmes et moyennes diminue et tend vers une valeur identique en fonction de l’augmentation de la distance.
– Le mélange des spectres émis est plus homogène au fur et à mesure qu’augmente la distance (fig. 03).
– A 5 cm de distance la quantité de lumière est sensiblement égale ou moins importante qu’à 10 cm. Cela s’explique par le choix de la disposition des lampes et de l’angle d’éclairage de celles-ci (160°). Puisqu’à petite distance le mélange des spectres est plus hétérogène, certains capteurs enregistrent davantage la lumière émise par une ou deux ampoules qui leur font face plutôt que la lumière émise par l’ensemble des ampoules. Autrement dit : plus la distance est petite, plus il y a concentration individuelle du flux lumineux de la part de chaque ampoule (fig. 03).

Figure 03 :
Distance ampoules LED

Les spots à LEDs seront placés à 15 cm environ des apex (C’est beaucoup mais j’ai mal calculé la longueur de la corde qui sert à faire monter et descendre le plateau qui soutient les ampoules). Au fur et à mesure de la croissance des plantes cette distance se réduira jusqu’à un écart définitif équivalent à 10 cm.

Réflexion de la lumière :
Des pièces de couverture de survie, préalablement légèrement froissée, recouvrent chaque paroi du placard.

Photopériode :
Les deux premiers jours : 24/0
Phase de croissance : 18/6
Phase de floraison : 12/12

Croissance de cannabis sous panneaux LED

Comment Cultiver le Cannabis?

Ce contenu a été publié dans Lampes pour la croissance de cannabis, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.