Marijuana Sativa

La colombienne. La colombienne est la sativa tropicale standard pour la plupart des cultivateurs de hachisch. Tout le monde est familier avec la colombienne. La colombienne pousse un petit peu plus lentement, est légèrement plus courte et plus compacte que la mexicaine. Dans un environnement parfait avec de l’espace pour pousser, une colombienne peut atteindre 4,8 m de haut et produire 2 kg 200 de têtes après seulement une saison de 6 mois de croissance. Habituellement, les colombiennes sont coniques ou en forme classique de sapin, avec les branches les plus longues au pied de la plante. Elles ont la forme typique des feuilles et du branchage des sativas. Certaines colombiennes ont leurs branches les plus longues au milieu ou au sommet de la plante et les branches poussent plus vers le haut que vers le côté. Les femelles mâtures exibent un profil robuste en forme d’ovale ou de diamant. Quand la colombienne est bonne, elle peut être très, très bonne. Par dessus tout, la croissance et la puissance des plantes colombiennes sont consistantes, en faisant de bonnes candidates pour les cultivateurs expérimentés ou inexpérimentés.Weed colobienne

Photo : Colombienne géante.

La colombienne est une de ces sources de graines qui peut être plus puissante que sa précédente. Les cultivateurs commerciaux de colombienne pratiquent une des procédures les pires de séchage et de curage, ce qui dégrade le THC en CBN moins actif (voir le chapitre 21 pour une explication du THC et du CBN). Les cultivateurs domestiques pourraient être agréablement surpris de trouver que leur herbe est environ 20 à 50 pour cent plus forte que l’herbe originale.

Purple Haze assure un excellent rendement de têtes résineuses pour une durée de floraison relativement courte.

 

Le degré le plus bas de la colombienne commerciale est habituellement d’environ 2 pour cent de THC avec 1 pour cent de CBN pour une puissance totale de 3 pour cent de THC. Le plus souvent, la puissance de THC + CBN est d’environ 6 pour cent pour la colombienne. Pour des cultures domestiques soigneusement séchées, il n’y aura pas de CBN, et toute la production de THC de la plante est conservée. La meilleure colombienne peut atteindre 12 pour cent de THC, ce qui est presque aussi puissant de ce que toute marijuana peut avoir. C’est une bonne sélection pour un cultivateur d’intérieur.

La mexicaine. La mexicaine pourrait être la meilleure sélection que vous ayez plantée. Les mexicaines ont tendance à pousser vite et haut, et elles s’épanouissent sous une lumière moins intense que les colombiennes, les thaï, et la plupart des variétés africaines; donc elles sont bien sous lumière artificielle.

Graines de Cannabis Sativa Mexican HazeLes mexicaines sont le plus souvent des sativas, avec des formes symétriques, coniques, ou en sapin, bien qu’à cause de l’importation continue, à peu près toute variété est possible à partir des graines mexicaines. Les mexicaines poussent vite : la plante de sinsemilla la plus grande que j’ai vu était une mexicaine cultivée en Californie qui avait 6,7 m de haut et a produit plus de 3 kg 200 de sinsemilla.

L’apparence et les habitudes de croissance de la mexicaine et de certaines népalaises sont très similaires; beaucoup de mexicaines ressemblent à des népalaises. Les têtes ont tendance à être bien formées, mais quelquefois « plumeuses », et généralement elles sont délicieusement douces ou quelquefois épicées. La défonce est cérébrale, planante, et énergétique, mais ne dure pas spécialement longtemps.

L’Asiatique du sud-est. La Thaï, la Laotienne, et les variétés Cambodgiennes, bien que séduisantes, doivent être évitées ou plantées expérimentalement, surtout en intérieur. Élevez seulement quelques Asiatiques du sud-est parce qu’environ la moitié du temps ces plantes deviennent hermaphrodites, causant des problèmes sérieux et exaspérants quand elles donnent continuellement des fleurs mâles qui pollénisent aléatoirement votre sinsemilla. Certaines variétés ont tendance à pousser de manière irrégulière, en germant des pousses poussant vite qui dépassent tout autre chose dans le jardin, ou en poussant avec de longues distances entre les branches qui vous font penser que vous faites pousser des tiges plutôt que de l’herbe. Les têtes d’Asiatiques du sud-est s’étendent souvent, mais certaines variétés forment des têtes solides et compactes.

La Thaï pourrait être la meilleure herbe que vous ayez expérimenté, donc si vous avez des graines que vous voulez faire pousser, plantez-en seulement quelques unes. Si des problèmes d’hermaphrodites se développent à la fin, au moins elles sont simplement une expérimentation plutôt qu’un investissement. La défonce des plantes d’Asie du sud-est est une défonce excellente, enrichissante, et les têtes ont un goût doux ou piquant, très épicé.

La Jamaïcaine. La Jamaïcaine est entre la Colombienne et la Mexicaine en termes d’habitudes de croissance, de défonce et de goûts. Droites, classiquement sativa, la plupart des Jamaïquaines poussent légèrement plus vite que la Colombienne et un peu moins vite que la Mexicaine. La Jamaïcaine atteint environ 4 mètres de haut sous des conditions optimales, et a généralement un meilleur branchage que la Mexicaine. Elle est une bonne candidate pour les cultivateurs d’intérieur s’ils aiment l’herbe originelle. Comme les Colombiennes, les Jamaïquaines peuvent dépasser en puissance l’herbe originelle, à cause des procédures pauvres de manucure et de séchage utilisées par les cultivateurs.


L’Indienne. Les variétés d’Inde sont parmi les plus diverses que vous verrez. L’Indienne typique ressemble à une sativa, et n’est pas si grande que la Mexicaine et la Colombienne. La plupart des Indiennes commerciales sont considérées bonnes et sativa. De rares variétés sont très petites (90 cm) de haut jusqu’aux variétés plus communes d’environ 3,5 mètres. Les variétés peuvent avoir des feuilles comme les sativas, des feuilles monopales (seulement une pales sur trois par feuille), ou des feuilles d’Afghanes typiques, chacune d’elles représentant la diversité parmi les variétés Indiennes. Les gammes de maturation vont d’aussi tôt que la plus précoce des Afghanes à aussi tard que l’Asiatique du sud-est. La puissance est de même variable. Une des variétés les plus douces et les plus délicieuses à fumer vient d’une Indienne du sud qui atteint 4 mètres de haut, et a un look très gracieux de sativa avec des têtes déliées aériennes, et de longues branches courbes.

Le potentiel de croissance extraordinaire de cette plante de cannabis est un exemple excellent de vigueur hybrideLa Centre-Africaine. La Nigérienne, la Congolaise, l’herbe du Kenya pourraient être les plantes les plus grandes avec les feuilles les plus grandes que vous ayez jamais vu. Ces plantes poussent potentiellement à plus de 6 mètres de haut, et une Nigérienne ayant poussé en plein soleil a des feuilles de 45 cm de long. Les plantes Nigériennes sont parmi les plus puissantes et affaiblissantes de toute la marijuana (après deux taffes, les cultivateurs expérimentés en ont assez et vont rapidement dormir). Bien que les têtes de Nigériennes ne soient pas très serrées, elles ne s’étendent pas comme les Asiatiques du sud-est. Les têtes sont extrêmement résineuses, avec un goût riche inhabituel, terreux, organique et une odeur différente des autres variétés. Les Nigériennes sont mâtures très tard, et souvent ne mûrissent pas avant fin novembre ou même fin décembre à Nice.

La Congolaise et la Kenyanne sont aussi très grandes mais apparaissent plus comme la Colombienne que comme la Nigérienne avec des goûts et des odeurs similaires. Elles sont mâtures plus tôt que la Nigérienne et mûrissent en novembre. La marijuana la plus forte testée dans ce terrain (voir le tableau 10.2) était la Congolaise (plus de 11 pour cent de THC) suivie par la Nigérienne (plus de 10 pour cent de THC).

Acheter des graines Cannabis Sativa ici

Ce contenu a été publié dans Choisir une variété de cannabis à pousser, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.