Petits pots et récipients pour démarrer les plantes

Mettez autant de pots que vous pouvez à l’intérieur du périmètre du jardin ou dans la surface éclairée, pour faire l’utilisation de l’espace la plus efficace. Beaucoup de cultivateurs préfèrent démarrer les plantes dans des pots plus petits, et les transplanter dans des pots plus grands quand le système de racines est limité par le pot.

Pot pour poussen de cannabisLes pousses prennent beaucoup moins d’espace que les plantes mâtures; donc quand les plantes sont plus petites, placez-les proches les unes des autres, et beaucoup plus de plantes tiendront sous le système lumineux. Dès que les plantes commencent à se toucher les unes avec les autres, récoltez les plantes les moins vigoureuses (ou les mâles) pour fumer et transplantez les plantes les plus vigoureuses (ou les femelles) dans des récipients plus grands. Cette procédure assure que le jardin est rempli avec des plantes partout croissantes, et pendant la floraison l’espace est rempli avec des femelles. Rien du jardin n’est perdu en espace vide ou en mâles non désirés plus tard dans la croissance. De même, si les plantes ont à être déplacées et transplantées dans une autre surface de croissance, les pots pèsent considérablement moins et sont plus faciles à transporter.

Bien que les « plateaux » de plantation sont souvent recommandés pour le démarrage des plantes, leur petite profondeur restreint l’enracinage des pousses. Quand une graine germe, la racine principale pousse à une profondeur d’environ 10 cm en deux jours. Dans un pot peu profond ou un plateau, la racine se courbe ou s’enroule dans l’espace confiné, ce qui ralenti le développement de la plante. La racine récupère après la transplantation, mais pour les meilleurs résultats, démarrez toujours les plantes dans un récipient d’au moins 10 cm de profondeur.

Les pots en fibres compressées sont souvent utilisés pour démarrer les pousses. La plupart des boutiques de jardinage les ont en différentes tailles, mais les cultivateurs doivent utiliser un pot de 10 ou 15 cm. Les pots de tourbe compressée sont supposés se casser dans la terre, mais les racines latérales délicates de la marijuana peuvent ne pas être capables de pénétrer les côtés jusqu’à ce que vous cassiez les bords quand vous transplantez. Vous aurez de meilleurs résultats si vous utilisez les autres pots recommandés ici.

Ne confondez pas les pots de fibres compressées avec les pots de tourbe (ou disques) qui sont enclos dans une maille en nylon. Ces pots de tourbes ou ces disques expansibles enclos dans une maille en nylon sont excellents pour démarrer les pousses. Le Jiffy-7 est une marque qui marche très bien. Les plus petits disques (qui s’expandent jusqu’environ 5 cm de profondeur) doivent être enterrés directement dans la surface de la terre quand vous plantez les graines. Les racines de la marijuana pénètrent facilement tous les pots de tourbe expansibles enclos dans une maille en nylon. Chacun d’eux doit être planté directement dans la terre.

Des coupes de papier paraffiné, de plastique ou de styrofoam (de 170 à 225 grammes) ou des récipients de lait de 1 litre, coupés en deux, et remplis avec un mélange de terre, marchent très bien, et sont moins chers que les fibres compressées, et des pots ou bacs en plastique. Vous pouvez utiliser des pots ou des bacs en plastique, des boîtes de conserve, ou des petits sacs en plastique pour les premières semaines de croissance. Percez le fond de chaque récipient pour que l’excès d’eau puisse s’en aller. Utilisez une perceuse pour faire les trous à travers les pots en plastique; n’essayez pas de poinçonner les trous individuellement, car vous casserez les fonds.

Ce contenu a été publié dans Pots et récipients pour la plantation, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.