Pouriture, et autres maladies

Le Cannabis est remarquablement libre de maladies microbiennes, à l’exception de certaines maladies de moisissures. La moisissure de la tige et la pourriture des racines sont assez communes. Le feuillage rouille et la moisissure Botrytis grise sont les maladies microbiennes les plus communes.

pourriture des racines

la pourriture des racines

La moisissure de la tige et la pourriture des racines apparaissent principalement à cause d’un soin incorrect (photo). Arroser trop souvent associé à une atmosphère chaude, stagnante et humide, est le problème principal. La pourriture de la tige apparaît comme une décoloration brune ou noire à la base de la tige, et elle est douce ou blette au toucher. Laissez la terre sécher entre les arrosages, et assurez-vous d’arroser autour de la tige plutôt que directement sur la tige. Enlevez autant de tissu malade que possible. Poudrez la tige avec du soufre. Traitez la tige avec un fongicide si la pourriture réapparaît.

La pourriture de la tête est le problème microbien le plus dévastateur auquel vous pourriez être confronté. Le pire problème vient du Botrytis, une moisissure grise qui détruit rapidement les têtes. Vous pourriez découvrir d’abord le Botrytis quand vous remarquerez une pale de feuille grise ou jaune dépassant d’une tête autrement robuste. Tirez sur la pale et si elle vient facilement, et qu’elle est douce et blette à la base, vous savez que vous avez une forme de pourriture. Ouvrez la tête pour voir si elle est visqueuse et noire à l’intérieur. Dès que la maladie avance, la tête entière peut être couverte en un jour ou deux avec une enveloppe grise et vaporeuse avant qu’elle ne tourne en un noir visqueux.

pourriture de tête

La pourriture de tête

Réduire simplement l’humidité et augmenter le flux d’air au travers du jardin aide immensément. Des fongicides multi-utilisations existent. Si vous utilisez des fongicides systémiques, ils doivent être appliqués très tôt en croissance, de préférence pendant la transplantation; autrement ils sont inefficaces.

Si la pourriture a été un problème dans le passé, vaporisez un fongicide plusieurs fois pendant la croissance, jusqu’à juste avant la floraison, et même si vous ne voyez pas encore de pourriture. La pré-vaporisation donne au fongicide une chance de marcher et d’éviter la croissance initiale de la moisissure. La plupart des fongicides ne peuvent pas pénétrer les têtes épaisses, ils ne tueront pas la mer de spores de moisissure, et leur application pendant la floraison n’aidera pas du tout.

Dès que vous détectez la pourriture, vous devez agir rapidement. Coupez tous les tissus malades immédiatement (ils sont encore fumables si ils sont séchés rapidement). Mélangez deux cuillères à café de javel avec chaque tasse d’eau (environ une solution à 6 pour cent), et vaporisez toutes les zones malades. La solution javelisée prévient seulement légèrement l’étendue de la moisissure, mais elle est utile. Gardez l’atmosphère aussi sèche que possible, et mettez des ventilateurs pour garder l’air en circulation. Réglez les ventilateurs pour diriger un flux d’air élevé directement sur toutes les plantes. Utilisez des ventilateurs oscillants pour couvrir les grands jardins. Ventilation de cannabisLes ventilateurs aident plus que la plupart des fongicides pendant la floraison, et ils pourraient éliminer la moisissure entièrement, surtout quand ils sont couplés avec un spray de javel ou un fongicide.

Certains cultivateurs arrêtent de fertiliser avec de l’azote pendant la floraison car ils veulent que les têtes soient moins vertes au moment de la récolte; mais toute feuille morte ou mourante (jaunie) est une invitation à la moisissure de commencer une invasion.

Le Botrytis peut attaquer des tissus sains, mais pas aussi facilement que les tissus jaunes ou mourants. Pour tous les problèmes de moisissure, il est impératif que vous gardiez le jardin libre de feuilles mortes ou tombées.

Si vous avez eu des problèmes de moisissure avant, assurez-vous d’enlever toutes les feuilles jaunissantes et de garder les plantes d’un vert sain en fertilisant avec de l’azote – c’est meilleur d’avoir des têtes vertes que des têtes moisies. Arrosez abondamment les plantes plusieurs fois avec un fongicide général bien avant la floraison pour avoir des chances d’éviter la moisissure; c’est sûr et efficace à utiliser, particulièrement quand il est vaporisé plusieurs fois avant la floraison.

Photo: Les feuilles ont l’air bien mais chaque tête est complètement moisie. Les cultivateurs doivent récolter toutes les têtes de bonne taille au premier signe de moisissure de manière à sauver une grande récolte. Récoltez juste les têtes, pas les plantes entières.

Les feuilles ont l'air bien mais chaque tête est complètement moisie.

Les feuilles ont l’air bien mais chaque tête est complètement moisie.

 

La moisissure avec « trous dans le feuillage », peut provoquer des points rouges, bruns ou jaunes sur les feuilles et pafois sur les tiges. Les points malades peuvent tomber ou se désintégrer, laissant un trou dans la feuille. Cette condition apparaît seulement dans une pièce de croissance chaude et humide sur des plantes qui sont déficientes en azote. Arrêtez la maladie en fertilisant avec de l’azote, en abaissant l’humidité, et en augmentant le flux d’air ou la ventilation. Après avoir pris ces mesures, regardez le développement de nouveaux points. Si la maladie progresse encore, utilisez un fongicide général, qiu devrait arrêter le problème. Vérifiez l’étiquette pour voir si le fongicide est efficace contre cette sorte de moisissure.

Un vert visqueux sur les points ou sur la surface de la terre indique un arrosage trop fréquent, un drainage insuffisant de la terre, des fertilisations trop fréquentes, ou une fourniture d’eau acide. La visquosité (l’algue) n’est pas un problème, mais la présence de vert visqueux peut prédire des problèmes éventuels. Arrêtez d’arroser si fréquemment. Attendez jusqu’à ce qu’au moins 7 cm de surface de terre soient secs. Ajoutez de la chaux hydratée ou dolomite au taux de une cuillère à café par litre d’eau, à chaque fois que vous arrosez, pendant deux semaines. Enlevez l’algue, et cela ne devrait pas réapparaître.

Identification de Botrytis:

La moisissure des tetes (Botrytis) cannabis

La moisissure des tetes (Botrytis) cannabis

La pourriture grise (aussi appelée rouille) est le mycète le plus courant à attaquer les plantes d’intérieur et s’épanouit sous des climats tempérés humides, courant dans de trop nombreux locaux de culture. Le Botrytis est étroitement lié aux climats humides (plus de 50 pour cent). Il commence à l’intérieur de la tête où il est difficile à voir au début – de couleur blanc gris à bleu-vert – et ressemble à des poils dans les environnements humides. Quand la maladie progresse, le feuillage devient un peu gluant. Les symptômes peuvent également apparaîtrent sous forme de tâches foncées et brunâtres sur les têtes dans un environnement moins humide. Sec au toucher, les zones affectées par le Botrytis s’effritent quand on les frotte. La pourriture grise attaque de nombreuses autres cultures et les spores aéroportés sont quasi présents partout. La plupart des attaques ont lieu sur les grosses têtes denses mais il s’attaque également aux tiges, aux feuilles, aux graines et provoque un rétrécissement et la décomposition des têtes stockées. Il se transmet également via les graines.

Symptômes de Botrytis:
Surveillez les feuilles isolées sur les têtes qui dessèchent mystérieusement. Cela pourra être un signe indiquant une attaque de Botrytis à l’intérieur de la tête. Une observation constante, particulièrement pendant les deux dernières semaines avant la récolte, est nécessaire pour garder cette maladie hors du jardin. Les têtes en fleur sont rapidement réduites en boue dans des conditions froides et humides ou en poudre infumable dans une pièce sèche et chaude. Le Botrytis peut détruire une récolte entière en 7 à 10 jours s’il n’est pas repéré. Les symptômes des tiges – du Botrytis qui commence sur les tiges et pas sur les têtes – sont plus rares à l’intérieur. D’abord, ce sont les tiges qui jaunissent et des ulcères qui apparaissent. Ce qui est au-dessus des ulcères fane et les tiges peuvent se briser. Transportée par l’air, par des mains contaminées et des outils, la pourriture grise se répand très rapidement à l’intérieur et peut infecter un local entier en moins d’une semaine si les conditions sont adéquates.

Contrôle de Botrytis:
On peut réduire l’impact d’une attaque de Botrytis en réduisant l’humidité de l’air (50 pour cent ou moins), en augmentant la circulation de l’air et la ventilation. Ne cultivez pas de variétés qui produisent des têtes lourdes et denses car elles fournissent l’endroit parfait pour l’épanouissement de ce champignon. Les climats frais (sous les 21 degrés C.) et humides (au-dessus
de 50 pour cent) sont parfaits pour la propagation de la pourriture grise. Supprimez les tiges, les feuilles mortes et les pétioles pour éviter une contamination au Botrytis qui s’ancre souvent sur les feuilles mortes.
Augmentez la ventilation et maintenez l’humidité en dessous de 60%, et gardez le jardin de culture propre! Utilisez un substrat frais et stérile pour chaque culture.

Identification:
La pourriture grise (aussi appelée rouille) est le mycète le plus courant à attaquer les plantes d’intérieur et s’épanouit sous des climats tempérés humides, courant dans de trop nombreux locaux de culture. Le Botrytis est étroitement lié aux climats humides (plus de 50 pour cent). Il commence à l’intérieur de la tête où il est difficile à voir au début – de couleur blanc gris à bleu-vert – et ressemble à des poils dans les environnements humides. Quand la maladie progresse, le feuillage devient un peu gluant. Les symptômes peuvent également apparaîtrent sous forme de tâches foncées et brunâtres sur les têtes dans un environnement moins humide. Sec au toucher, les zones affectées par le Botrytis s’effritent quand on les frotte. La pourriture grise attaque de nombreuses autres cultures et les spores aéroportés sont quasi présents partout. La plupart des attaques ont lieu sur les grosses têtes denses mais il s’attaque également aux tiges, aux feuilles, aux graines et provoque un rétrécissement et la décomposition des têtes stockées. Il se transmet également via les graines.

Symptômes:
Surveillez les feuilles isolées sur les têtes qui dessèchent mystérieusement. Cela pourra être un signe indiquant une attaque de Botrytis à l’intérieur de la tête. Une observation constante, particulièrement pendant les deux dernières semaines avant la récolte, est nécessaire pour garder cette maladie hors du jardin. Les têtes en fleur sont rapidement réduites en boue dans des conditions froides et humides ou en poudre infumable dans une pièce sèche et chaude. Le Botrytis peut détruire une récolte entière en 7 à 10 jours s’il n’est pas repéré. Les symptômes des tiges – du Botrytis qui commence sur les tiges et pas sur les têtes – sont plus rares à l’intérieur. D’abord, ce sont les tiges qui jaunissent et des ulcères qui apparaissent. Ce qui est au-dessus des ulcères fane et les tiges peuvent se briser. Transportée par l’air, par des mains contaminées et des outils, la pourriture grise se répand très rapidement à l’intérieur et peut infecter un local entier en moins d’une semaine si les conditions sont adéquates.

Contrôle:
On peut réduire l’impact d’une attaque de Botrytis en réduisant l’humidité de l’air (50 pour cent ou moins), en augmentant la circulation de l’air et la ventilation. Ne cultivez pas de variétés qui produisent des têtes lourdes et denses car elles fournissent l’endroit parfait pour l’épanouissement de ce champignon. Les climats frais (sous les 21 degrés C.) et humides (au-dessus
de 50 pour cent) sont parfaits pour la propagation de la pourriture grise. Supprimez les tiges, les feuilles mortes et les pétioles pour éviter une contamination au Botrytis qui s’ancre souvent sur les feuilles mortes.
Augmentez la ventilation et maintenez l’humidité en dessous de 60 pour cent, et gardez le local de culture propre!
Utilisez un substrat frais et stérile pour chaque culture.

Ce contenu a été publié dans Soigner ses plantes de cannabis, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.