Récoltes d’hiver pour serres et extérieur

Les cultivateurs des régions tempérées ou des serres chauffées font pousser habituellement deux récoltes : une pour l’hiver et une pour l’automne. Commencez les plantes de la récolte d’hiver en décembre ou au début janvier en serre, avec des lampes supplémentaires allumées plusieurs heures par jour (la lumière électrique rallonge la photopériode, évite la floraison prématurée, et intensifie la lumière naturelle); ou faites pousser les plantes à l’intérieur pendant les 4 à 10 premières semaines, uniquement sous des lumières électriques. En fonction de la variété et de la région, les meilleurs résultats sont atteints quand les plantes sont placées à l’extérieur pendant la fin de février ou la première semaine de mars. La courte durée naturelle du jour démarre la floraison, et les plantes sont mures pour la récolte au début ou à la fin mai. Si vous avez les installations, utilisez des lumières électriques pour renforcer la lumière naturelle, et rallongez la photopériode à 12 heures les quelques premières semaines. Allumez les lumières pendant le matin ou le soir, lorsque la lumière naturelle est la plus faible. Quand vous utilisez de la lumière électrique supplémentaire pour réguler la photopériode à 12 heures, déplacez les plantes vers la serre pendant la troisième ou la quatrième semaine de février.

Tres grande plante de marijuana dans une serreCertaines variétés forment des têtes en hiver largement meilleures que d’autres, et vous devriez expérimenter plusieurs variétés la première année. Les plantes pourraient revenir à une croissance végétative, parce que la photopériode naturelle se rallonge pendant que les têtes sont mâtures. Les variétés de saison courte répondent généralement mieux que les variétés tropicales. La meilleure réponse semble venir des hybrides de plantes courtes/moyennes, comme l’afghane croisée avec la mexicaine. Si vous pouvez, installez des stores opaques et à partir de mi-mars jusqu’à mi-avril baissez les stores chaque nuit pour couper toute lumière et maintenir une photopériode de 12 heures. Les stores annulent les effets de l’augmentation de la longueur du jour, et les têtes se formeront parfaitement. Pour les variétés tropicales, maintenez un cycle de floraison de 10 à 11 heures.

Même quand les têtes ne sont pas les meilleures formées, vous aurez un excellent commencement sur une récolte d’automne. Récoltez seulement les têtes et laissez quelques pousses et des feuilles bien portantes sur chaque tige. Arrosez et engraissez les plantes avec de l’engrais riche en azote, comme l’émulsion de poisson ou le Ra-pid-gro, pour encourager une reprise rapide de la croissance du feuillage.

Après la récolte d’hiver, vous savez déjà que ces plantes sont des femelles. Donc, parce que les racines et la tige sont fortement développées, en automne ces plantes pourront être plus grandes que des graines commencées en hiver. Parce que les têtes ont été coupées, de nombreuses nouvelles et fortes pousses ont l’été entier pour se développer. Les plantes qui en résultent ont un profil très épais avec de nombreuses branches fortes chargées de grandes têtes.

Vous aurez aussi une bonne idée de quelles plantes répondent le mieux et quelles plantes produisent l’herbe la plus puissante (puisque vous les aurez fumé pendant l’été) bien avant l’automne. Regardez les individus qui sont résistants. Engendrez les meilleurs de ceux-ci et vous serez bons pour développer une variété puissante parfaitement adaptée à votre situation de culture.

Ce contenu a été publié dans Serres et terrains extérieurs. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.