Sea Of Green – SOG – Marée Verte – Mer de vert

Culture de cannabis en SOG

Culture de cannabis en SOG, (sea of green)

Le SOG, SROG ou Sea Of Green (Marée Verte ou Mer de vert) est une technique de culture de cannabis qui nous permet de profiter de toute la superficie de culture au maximum. Il s’agit de remplir l’espace que nous avons avec la quantité de pots dont nous ayons besoin. Ceci dépendra de l’espace de culture. Admettons qu’il s’agisse d’une chambre de culture intérieure de 1m2, nous suivrons quelques pas à prendre en compte au moment de faire un bon SOG.

L’objectif d’un SOG est que le temps de culture soit réduit au maximum tout en ayant le meilleur résultat possible en terme de production. De cette manière, nous obtiendrons en 2 mois ou légèrement plus ce que nous aurions en 3-4 mois depuis la plantation en partant de graines de marijuana. Ce qu’il y a de bien avec ce type de culture, c’est que nous arriverons à faire des économies sur notre facture d’électricité et que nous pourrons faire plus de culture durant l’année. Graines récommandées pour la culture SOG: Top44 et Papaya

La Papaya est une Indica lourde et collante qui reste courte et dense, se révélant particulièrement productive lorsque sa floraison est activée par la technique de la Sea of Green (Mer de vert).Top 44 Cannabis est une plante puissante, robuste, facile à faire pousser.

Comment préparer d’une culture en SOG?

La première chose que nous devons faire après s’assurer que nous avons tout le matériel nécessaire (pots, engrais, illumination…) est de trouver une bonne plante mère sur lequel nous prendrons les clones. Il est très important qu’elles soient toutes de la même variété et si possible de la même plante, bien que ceci ne soit pas grave si l’on prend des boutures de boutures tant que la génétique est exactement la même. Dans le cas où toutes les boutures ne sont pas de la même variété/génétique, nous pouvons rencontrer certaines difficultés durant la culture tels que des différences de hauteur, gabarit, besoins en eau et engrais de chaque plantes, temps de maturité… ce qui pourrait répercuter négativement sur la production de notre culture intérieur.

Maintenant que nous avons les pieds mère prêts à leur soutirer des boutures, nous devons déterminer la quantité de plantes que nous mettrons par m2. Cette quantité peut varier légèrement selon les goûts ou les besoins mais plus ou moins 25 boutures est un bon choix. Assurez vous d’avoir assez de pots avant de faire vos boutures.

Boutures de top44 préparées pour la culture en SOG

Boutures de top44 préparées pour la culture en SOG

Il est recommandé de faire plus de boutures que celles dont nous avons besoin car nous procéderons à une sélection. De cette manière, nous garderons ceux qui se ressemblent le plus et nous ne garderons ni ceux qui ont pris du retard, ni ceux qui ne sont pas en bonne santé. Le plus important est d’avoir des boutures de la même hauteur car en cas contraire, cela répercutera sur le bon développement du Sea Of Green.

D’un autre côté, il y a une chose très importante à prendre en compte, c’est le type d’arrosage que nous utiliserons pour notre culture. Le meilleur choix est de monter un arrosage par irrigation (goutte à goutte..) connecté à un réservoir où nous aurons une solution nutritive adéquate. C’est ainsi que nous arriverons à procurer aux plantes la même quantité d’eau et d’engrais, ce qui se reflétera sur l’ homogénéité de la production finale.

Comment planter les boutures de cannabis en SOG?

Pour planter les boutures dans leurs bacs respectifs, il est important de réaliser plusieurs transplantations en commençant par des pots plus petits que le définitif. Nous les mettrons donc dans de petits pots, puis dans des moyens pour enfin finir dans leur pot définitif. La capacité de ce dernier dépendra du substrat que nous utiliserons. En coco par exemple, des pots définitifs de 3,25L seraient parfaits. En terre, il serait préférable d’avoir des pots définitifs de 5-6L. Ces transplantations aident à contrôler la hauteur des boutures et à réunir la distance des entre-nœuds pour ainsi augmenter la production.

Il faut prendre en compte que la période de croissance sera courte et qu’il est donc important d’utiliser un stimulateur racinaire pour qu’elles puissent coloniser le plus rapidement possible les pots jusqu’à ce qu’elles arrêtent de se développer, plus ou moins en 2ème semaine de floraison.

Nous ferons pousser les boutures de manière à ce qu’elle ne développent que la partie centrale. Nous laisserons donc uniquement deux ou trois branches secondaires et nous taillerons toutes celles du bas si besoin est.

Les plantes devrons mesurer de 35 à 50cm en fin de floraison et pour cela nous devrons prendre en compte si ce sont des variétés de cannabis Indica ou Sativa. Il n’est pas intéressant qu’elles poussent plus de 50cm étant donné que la lumière des lampes n’arriverait pas aux branches inférieures et celles-ci ne produiraient pas de têtes. La croissance des plantes Indicas est moins explosive que celle des variétés Sativas car ces dernières n’arrêtent pas directement leur croissance une fois misent en 12/12 (floraison). Nous mettrons donc les Sativas en floraison plus tôt que les Indicas.

Ce contenu a été publié dans Culture de weed en intérieur, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.