Systèmes Hydroponiques Cannabis

Les hydroponiques sont des plantes de marijuana qui poussent sans terreBeaucoup de systèmes hydroponiques adaptés à la culture de la marijuana ont des pots, des milieux de croissance, et des formules nutritives, et ils ont quelquefois un système d’arrosage avec des pompes et des timers. Les fabricants disent parfois que leur « formule magique » fait pousser les plus puissantes ou les plus grandes des plantes. Croyez-moi en ceci : il n’y a pas de formule magique qui fera une différence détectable dans la puissance de vos plantes, et la croissance variera seulement si les plantes ne reçoivent pas assez d’un minéral critique (engrais). La plupart des solutions hydroponiques commerciales devraient marcher très bien. Suivez leurs instructions, vérifiez avec les sections décrites ici sur les engrais et les déficiences, et vous devriez être capables d’avoir une croissance rapide et robuste avec toute solution commerciale.

Il y a quatre points clés qui s’appliquent universellement avec les hydroponiques, et ces points sont plus importants que n’importe quel ratio d’azote et de phosphore ou quoi que ce soit, peut importe quel système ou solution nutritive vous choisissez.

Le premier critère est le pH. Le pH dépend de l’eau que vous utilisez et de la solution nutritive que vous dissolvez dans l’eau. Le pH résultant détermine quels nutritifs seront absorbés, et comment chacun d’eux sera facilement absorbé par les plantes. Si le pH final est entre les paramètres recommandés (6.2 à 6.8), vous devriez avoir peu de problèmes avec les nutritifs.

Le second est l’aération. Un milieu qui est trop serré (seulement avec les organiques, comme les fumiers ou la tourbe), ou un système qui est constamment saturé d’eau stagnante, suffoque les racines. Les racines ont besoin d’oxygène, et sans air (oxygène), elles suffoquent ou se noient réellement, et en conséquence la santé et la croissance de la plante en souffrent. Les racines suffoquées sont difficiles à réhabiliter sans régler le développement de la plante en arrière; vous devrez sécher et alléger le milieu, et vous pourriez avoir à transplanter dans un nouveau milieu. Si vous utilisez un des mélanges décrits ici, cela ne devrait jamais être un problème, aussi longtemps que les plantes ne sont pas gardées dans un milieu plein d’eau non circulante.

Le troisième est l’augmentation du sel. Cela ne devrait pas être un problème dans la plupart des jardins, mais si cela apparaît, ça peut être un mal. L’augmentation excessive de sel cause de nombreux « signes de déficience » ou pourrait mener à des conditions toxiques (voir l’overdose d’engrais au chapitre 14). Pour y remédier, vous devez inonder les pots largement avec de l’eau pure, avec bon espoir de chasser les sels toxiques en dehors du milieu de croissance. N’essayez jamais de forcer la croissance en engraissant avec des concentrations plus élevées ou plus fréquentes que celles recommandées.

culture-hydroponique

Réutiliser les milieux de croissance pour une seconde récolte est aussi à décourager à cause de l’augmentation de sel. Commencez toujours avec un nouveau milieu, sauf si vous utilisez un milieu inerte et qui draine bien, comme le gravier, les granulats, ou les perles en plastique. Même ces milieux réutilisables doivent être inondés plusieurs fois avec de l’eau fraîche avant de recommencer. Les milieux hydroponiques sont moins chers et assez faciles à mélanger. N’essayez pas d’économiser quelques francs en recyclant parce que vous pourriez courir vers de sérieux problèmes plus tard dans la croissance.

Le quatrième est le ratio d’azote par rapport au potassium. La durée et l’intensité de la lumière affecte l’absorption et l’utilisation de ces deux éléments. Sous une lumière de haute intensité, comme dans une serre pendant l’été, les plantes ont besoin d’environ deux fois plus d’azote que de potassium. Pendant l’hiver ou sous une faible lumière (les systèmes fluorescents), elles ont besoin environ de quantités égales d’azote et de potassium.

C’est possible d’acheter chaque nutritif séparément et de mélanger vos solutions, mais vous devez savoir quelles quantités mélanger, et quelquefois les mélanges de composants minéraux ne se dissolvent pas en formes que les plantes peuvent utiliser. Si vous êtes inexpérimentés, utilisez un mélange hydroponique commercial pré-mélangé.

Ce contenu a été publié dans Culture Hydroponie Cannabis, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.