Traitements biologiques pour le cannabis

coccinelle-weedLes contrôles biologiques contre les insectes sont les plus efficaces dans les pièces de croissance qui sont continues, qui font pousser continuellement. Les traitements biologiques introduisent soit un prédateur qui chasse et mange votre problème d’insecte, ou une maladie pathogène qui infeste les insectes. Les prédateurs n’éliminent pas les insectes mais ils gardent leur population sous contrôle, pour que la récolte ne soit pas sérieusement endommagée.

Les contrôles pathogènes (des bactéries qui tuent les insectes) peuvent complètement éliminer un insecte, et ils sont les plus efficaces dans les serres et les terrains d’extérieur, mais vous pouvez les utiliser en intérieur. Si vous avez une grande pièce de croissance continue, un terrain d’extérieur, ou une serre, vous devriez regarder les contrôles biologiques. Dans un jardin domestiques typique, les contrôles biologiques ne sont souvent pas plus qu’une dépense supplémentaire avec des résultats marginaux, mais en serre, ils peuvent être très utiles.

Les vers, les larves de coléoptères de concombre, les vers de tomates, les vers de choux, et presque tous les foreurs, vers, chenilles, et autres larves nuisibles peuvent être assez dévastateurs. Généralement, ils sont un problème sérieux seulement dans les terrains d’extérieur et dans les serres ou la culture est répétée année après année, et surtout si les plantes sont enracinées dans la terre. Souvent, le cycle de vie de l’insecte inclut une larve née dans la terre ou une étape larvaire qui émerge de la terre ou l’insecte passe l’hiver. L’insecte peut alors manger les racines, ou forer dans les tiges ou les branches, tuant la plante infectée, ou une partie de la plante. Dès que vous voyez que certaines de vos plantes ont été infectées par des foreurs, assurez-vous que vous utilisez un spray préventif de bacille thuringiensis pour les récoltes futures; autrement le problème va empirer progressivement chaque saison, et pourrait dévaster votre prochaine récolte.

 L'hémérobe est aussi un contrôle biologique efficace pour les mites.

L’hémérobe est aussi un contrôle biologique efficace pour les mites.

Si vous voyez une branche en train de mourir sur une plante par ailleurs robuste, un foreur a probablement envahi la branche. Recherchez une zone gonflée et décolorée sur la branche, entourant un petit trou. Coupez toute branche en train de mourir, car elle ne guérira pas. Si la branche est encore en train de pousser, mais que vous avez trouvé un trou, injectez de l’huile minérale avec une seringue de grand calibre. Cela étouffe le foreur ou le force à sortir.

Les hémérobes, quand ils peuvent être encouragés à rester et à se reproduire dans une serre, marchent assez bien pour un contrôle biologique. La larve d’hémérobe mange un bon nombre d’insectes, y compris les pucerons, les mites, les insectes farineux, et un bon nombre de problèmes de « vers ».

Les pucerons.
Les coccinelles sont des prédateurs pour petits insectes.
Les coccinelles, larves et adultes, s’attaquent surtout aux pucerons et aux cochenilles.
Elles peuvent en manger plus de cinquante dans une journée.
Les coccinelles aident donc le cannabis à se débarrasser de ces parasites.

La coccinelle est un prédateur bien organisé : Dans un premier temps, pour localiser au plus vite une colonie de pucerons, elle se déplace rapidement et en ligne droite. Puis, quand elle a détecté la colonie, elle se déplace lentement en virages successifs, en vue d’exploiter de façon maximale la colonie de pucerons.Les larves de la coccinelle mangent les pucerons

Un autre prédateur efficace pour la maison ou la serre est la larve de l’hémérobe verte. L’hippodamia est souvent recommandée mais reste rarement assez longtemps pour être vraiment une aide.

Il est dit qu’il reste en place quand il est relâché dans la douceur du soir et si des proies sont présentes. Introduire l’hippodamia peut être un effort et une dépense vains pour un cultivateur d’intérieur. A cause de leur cycle de vie, les hippodamia doivent être nourris avec une alimentation spéciale qui éveille leurs instincts reproducteurs et ils se nourrissent et se reproduisent quand ils sont relâchés. Vous avez besoin aussi d’un jardin continu avec un habitat séduisant.

Les guêpes Encarsia

Les mouches blanches. Les guêpes Encarsia sont de minuscules guêpes (qui ne piquent pas) qui paralisent les mouches blanches. Elles sont meilleures quand elles sont relâchées régulièrement dans une pièce de croissance continue ou les mouches blanches sont un problème constant. Le jardin doit être au moins à 18°C pour que l’Encarsia soit efficace. Relâchez-en au moins douze par plante à des intervalles de deux semaines.

Les contrôles biologiques incluent aussi les repoussants. Planter des soucis et de l’ail parmi les plantes en extérieur ou en serres, décourage beaucoup d’insectes d’envahir le jardin. La cerise de terre péruvienne (Nicandra physalodes) est très efficace pour les serres dans lesquelles vous voulez anticiper un problème de mouches blanches. Dispersez quelques Nicandra à l’intérieur de la serre pour repousser toute invasion initiale de mouches blanches.

Les mites. Contrôlez les mites naturellement en relâchant un prédateur pendant le pic de l’invasion des mois d’été, ou à n’importe quel moment dans une pièce de croissance qui a un problème de mites. Cela aide les prédateurs de mites si la température dans la pièce de croissance est modérée plutôt que chaude. Ne vous attendez pas à ce que les prédateurs nettoient un jardin complètement envahi. Les prédateurs réduisent, mais n’éliminent pas la proie.

Trois prédateurs de mites sont le Métaseiulus oxidentalis, le Phytoseiulus persimilis, et l’Amblyseius californus.

Plusieurs autres espèces de prédateurs de mites sont également disponibles. Essayez deux espèces en même temps, pour trouver laquelle est la plus efficace. L’hémérobe est aussi un contrôle biologique efficace pour les mites.

Avant de relâcher un prédateur de mites, lavez toujours les feuilles ou au moins donnez une brume lourde pour enlever une partie de la poussière. La poussière gêne les prédateurs dans leur recherche de leur proie. Emmenez les petites plantes sous la douche pour un lavage complet après avoir couvert le sommet du pot avec une feuille d’aluminium.

Ce contenu a été publié dans Soigner ses plantes de cannabis, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.