Transplantation de weed

Si vous avez planté plusieurs graines dans chaque pot, certains pots auront probablement plusieurs pousses et d’autres pots pourront être vides. S’il y a des pots vides, transplantez une pousse d’un pot à multiples pousses pendant les deux premières semaines de croissance.

Transplantez une pousse d'un pot à multiples pousses de cannabis pendant les deux premières semaines de croissance.Photo: Pour transplanter les pousses, prenez une bêche ou une grande cuillère et faites levier pour enlever un grand morceau de terre.

Tout d’abord, (et toujours quand vous transplantez), humidifiez la terre dans les deux pots, et attendez une minute ou deux. Préparez un trou pour la transplantation dans la nouvelle terre. Prenez une bêche ou une grande cuillère, et insérez-là entre la pousse à transplanter et toute plante qui doit être laissée pour pousser. Essayez de laisser au moins 2,5 cm d’espace entre la cuillère et la tige. Faites levier avec la cuillère de manière à enlever un assez grand morceau de terre. Placez le transplant dans le trou préparé à la même profondeur que celle ou il poussait avant. Remettez en place la terre dans les deux pots. Appuyez la terre fermement vers le bas, et arrosez modérément pour lier la nouvelle terre avec la terre originelle. Si c’est soigneusement fait, un morceau de terre avec toutes les racines peut être enlevé intact. La plante n’est pas dérangée quand elle est déplacée, et elle survit avec peu ou pas de chocs à la transplantation.Toujours quand vous transplantez vos plantes de cannabis, humidifiez la terre dans les deux pots

Une autre manière d’enlever les transplants parmi un groupe de pousses est d’utiliser une cannette avec ses deux bouts enlevés. Placez la cannette au-dessus du transplant et poussez-là dans la terre. Remuez la cannette jusqu’à ce que la terre se relâche. Manoeuvrez précautionneusement la cannette vers le haut, et vous devriez être capable d’enlever le transplant avec ses racines tenu intact dans la cannette. Placez la cannette dans le trou préparé, et glissez la cannette en dehors.

 La transplantation d’un petit récipient vers un grand

La transplantation est simple et facile si la plante est pleine de racines (si les racines ont complètement entouré la terre dans le pot).La transplantation est simple et facile si la plante est pleine de racines (si les racines ont complètement entouré la terre dans le pot). Les plantes dans ce cas profitent d’être transplantées dans un pot plus grand, et vous aurez besoin d’arroser et de fertiliser moins souvent. Quelques jours avant que vous ayez prévu de transplanter, fertilisez avec une solution d’environ la moitié des instructions du paquet. Quand vous transplantez, la terre originelle est plus concentrée en sels (engrais) que la nouvelle terre, ce qui encourage les racines à pousser à l’extérieur, recherchant l’eau, donc vos transplants s’établiront eux-mêmes dans la nouvelle terre plus rapidement. Comme d’habitude, à chaque fois que vous transplantez, humidifiez d’abord la terre dans les deux pots; cela protège les racines, et fait que le processus entier est plus propre et plus facile. Aussi, ne permettez jamais à un système de racines nu de rentrer en contact ou de reposer dans une terre sèche, de rester au soleil, ou d’être exposé à l’air une longue période; cela endommage les racines.Couvrez la surface de la terre de la plante à transplanter avec une feuille de journal ou d’aluminium. Pendant que vous tenez la base de la tige et le pot, tapez le pot brusquement contre le sol. Le système de racines de chanvreLe système de racines, maintenu intact par la feuille protectrice, est décollé des côtés du pot, et avec toute la terre adhérant au système de racines, il devrait s’en aller proprement. Si ce n’est pas le cas, pressez le pot ou rentrez un couteau autour des côtés du pot pour décoller toute racine collant aux côtés du pot. Assurez-vous que les trous de drainage ne sont pas bouchés; s’ils le sont, l’air ne peut pas entrer pour déplacer la terre, et la terre ne pourra glisser en dehors facilement. Dès que le transplant est déplacé, remplissez tous les espaces vides avec de la terre fraîche et arrosez patiemment jusqu’à ce que la terre soit humide de manière unie.Positionnez les transplants à la même profondeur que celle ou ils poussaient avant. Cela aide à éviter la moisissure de la tige. Si vous êtes expérimenté, vous pourriez enterrer la tige au-dessus du premier groupe de feuilles. Cela sauve quelques centimètres d’espace vertical. La tige forme progressivement des racines, mais enterrer la tige est utile seulement si vous utilisez des grands pots, et que l’espace au-dessus est limité. Les plantes avec une tige enterrée peuvent être effectivement un peu plus robustes à la fin de la saison, mais essayez seulement quelques plantes d’abord, parce que le succès dépend des situations de croissance particulières de chaque jardin, et vous ne voudrez pas perdre des plantes avec la moisissure de tige.Aux durées indiquées dans le tableau 15.1, ajoutez ou retranchez une semaine ou deux, et les racines des plantes devraient complètement entourer la terre dans le pot. Si la terre à ce moment s’en va en une petite boule ou si le système de racines est manifestement sous-développé, alors le mélange de terre est malsain, ou vous avez trop arrosé constamment. Vous devriez remplacer le vieux mélange de terre avec un mélange différent, ou bien corriger vos habitudes d’arrosage; autrement, vous aurez des problèmes futurs de croissance lente ou très pauvre. Si le système de racines à l’air robuste, mais n’a pas encore rempli le pot, attendez une autre semaine ou deux. Préparez le nouveau pot en plaçant de la terre humide dans le fond du pot, pour que le transplant soit élevé au niveau du haut du nouveau pot.  Vérifiez toujours une plante pour vous assurer qu’elle est pleine de racines avant de transplanter toutes vos pousses.

rempotez quand la plante est pleine de racines.

Vous ne voudrez pas transplanter quand la terre est encore lâche et que le pot n’est pas encore rempli avec les racines, parce que beaucoup de terre tombera des racines. Les plantes souffrent et nécessitent du temps pour que leur racines récupèrent avant de recommencer une croissance normale.

Photo : Transplantez quand la plante est pleine de racines.

 

Si vous avez utilisé des petits sacs en plastique pour démarrer les pousses, elles devraient se transplanter aussi facilement que celles en pots. Étirez simplement les côtés du sac pour que les racines ou la terre ne collent pas. Le cylindre intact de terre devrait glisser facilement du sac.Les sacs en plastique plus grands que 20 cm peuvent être un peu difficiles à transplanter proprement. D’abord, mettez de la terre dans le récipient dans lequel vous allez transplanter, assez pour élever le transplant pour que la base de la tige soit à la même hauteur que la surface de la nouvelle terre. Placez le transplant dans le nouveau récipient, et ajustez la terre du fond pour corriger la hauteur. Coupez le vieux sac en plastique, et remplissez les espaces sur le côté avec le nouveau mélange de terre. Deux personnes, une pour tenir et l’autre pour couper et remplir, font un travail plus facile.

Ce contenu a été publié dans Pots et récipients pour la plantation, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.