Les Boutures de Cannabis

Bouturage, clonage

Clones de cannabis: plantes complètement homogènes

Boutures de cannabis: plantes complètement homogènes

Les clones sont, par définition, génétiquement identiques à leur parent. Une bouture ou un clone à un potentiel identique pour la croissance, les caractéristiques de floraison, la puissance, la taille etc., que la plante parente avait.

Les boutures offrent à tout cultivateur de marijuana une alternative simple au démarrage des plantes à partir des graines. Les clones peuvent être pris à partir d’une simple plante mère favorite; en répétant la procédure de bouturage, vous pouvez faire pousser cette plante favorite continuellement et indéfiniment. En théorie, vous pouvez faire pousser un jardin rempli avec les mêmes plantes, génétiquement identiques, pour le reste de votre vie.

Acheter des graines de cannabis facile à cloner ici

Plus que de vous permettre de cultiver sans cesse votre plante favorite, le clonage offre à tout cultivateur plusieurs avantages importants : il vous donne un moyen de faire pousser une récolte de plantes complètement homogènes; tout votre espace de jardin peut être dévoué uniquement à des femelles; vous savez à l’avance le parfum et la puissance que votre récolte aura; votre jardin entier peut être identique en habitude de croissance, en besoins nutritionnels, en maturation, et en puissance; les plantes homogènes font que la culture est plus facile, car il y a peut de besoin pour une attention individuelle des plantes.

Le planning des récoltes futures de clones est décidé exactement, car l’expérience avec la première récolte de clones est applicable à la seconde et à toutes les futures récoltes. Vous pouvez alors, avec l’expérience, régler vos pratiques de culture aux besoins spécifiques de vos clones, et calculer précisément quand transplanter les boutures, combien de temps les faire croître végétativement, et quand récolter.

Il y a certains inconvénients à faire pousser des clones. D’abord, vous devez être complètement satisfait du cannabis que vous faites pousser, car toutes les plantes seront identiques en parfum, arôme, puissance, et production. Ensuite, vous devez savoir ce que vous faites pousser. Certains cultivateurs prennent simplement des boutures d’une plante femelle d’un stock qu’ils apprécient. Quand les clones arrivent à maturité, le cultivateur peut trouver que ses plantes baissent en puissance, ou trouver qu’elles sont susceptibles de moisir, d’avoir des pucerons, ou tout autre problème.

Ne forcez pas la chance. Si vous prévoyez de cultiver avec des boutures, assurez-vous que vous connaissez comment la plante mère mâture est, avant de dévouer votre jardin entier à ses boutures. De même, puisque toutes les plantes devraient être mâtures à une semaine les unes des autres, vous devez avoir assez d’espace de séchage, et être prêt à traiter la récolte entière quand arrive le temps de manucurer et de sécher.

Des chercheurs scientifiques qui ont fait pousser des clones continuellement pendant 7 ans, ont rapporté que les clones ne « s’épuisent pas »; c’est-à-dire qu’ils maintiennent leur puissance originale, qui ne décroît pas au travers des ans comme certains cultivateurs l’ont pensé. Ces chercheurs ont trouvé également que les clones peuvent fleurir deux à trois semaines plus tard que le stock original démarré depuis des graines, ce qui est une considération importante pour les serres et les cultivateurs de cannabis d’extérieur.

La marijuana ne s’enracine pas aussi facilement que beaucoup d’autres plantes. Cela peut prendre un mois avant qu’une bouture ait assez de racines pour être plantée avec succès, bien que de 10 à 16 jours soit plus commun. Pour faire un clone, prenez une bouture de 5 à 15 cm de long à partir d’une pousse poussant activement soit sur une branche, soit sur l’extrémité de la plante (les boutures à trois embranchements s’enracinent mieux).

Les boutures prises sur des pousses basses, rigides ou légèrement boisées, s’enracinent le plus vite. Si vous prévoyez de prendre des boutures, abstenez-vous d’ajouter de l’azote de une à deux semaines avant de les prendre, car elles s’enracineront plus facilement. Faites une coupure propre diagonale plutôt qu’horizontale. La coupure diagonale augmente la surface au bout de la tige, qui devra absorber de l’eau pour soutenir la bouture. Enlevez la paire de feuilles la plus basse. Cela soulage la tige d’un certain fardeau de supporter sa masse de feuillage. Positionnez la bouture de manière que toute la tige, presque jusqu’à la paire de feuilles la plus basse, soit plongée dans un verre d’eau ou dans un milieu fait pour l’enracinement tel que le Jiffy-Mix, la perlite, le sable, la vermiculite, la laine de roche, ou un mélange de ces éléments – moitié perlite, moitié vermiculite, ou moitié graviers, moitié tourbe – qui marchent très bien. Tout milieu qui est lâche et aéré (la perlite, le gravier, la lave, ou des granulats) mélangé avec un milieu retenant l’eau (vermiculite, tourbe, ou Jiffy-mix) vous donnera le moins de problèmes. Des petits récipients comme des verres en plastiques ou en papier, des pots de tourbe, ou des cubes de 5 cm de laine de roche, marchent bien et économisent de l’espace. Placez toujours la bouture immédiatement dans le milieu de démarrage. Si le bout de la tige sèche ou forme des tissus durs, coupez le à nouveau et ça fera des racines plus vite.

Boutures de marijuana sous lampes fluorescents

Clones de marijuana sous lampes fluorescents

Le point le plus important pour l’enracinement, peut importe la méthode ou le milieu d’enracinage, est que les racines potentielles aient accès à l’oxygène. Changer simplement l’eau du verre tous les jours réapprovisionne en oxygène. Ne saturez pas excessivement votre milieu d’enracinage. Arrosez modérément pour maintenir une humidité constante, et répétez l’arrosage avec un peu d’eau tous les quelques jours. Vous pourriez plonger la tige dans un composé de transplantation ou d’enracinage qui contient des fongicides et des vitamines B qui favorisent la croissance des racines, bien que je n’aie pas vu de différence dans les résultats. L’oxygène dans le milieu d’enracinage est le critère le plus important. Si vous avez un aérateur d’aquarium, mettez de l’air dans l’eau entre les changements d’eau fraîche. Secouez un récipient d’eau vigoureusement pour ajouter de l’oxygène. Tout milieu lâche, comme ceux recommandés ci-dessus, contient plein d’oxygène.

Placez la bouture dans un endroit modérément éclairé : sous un petit système fluorescent, devant une fenêtre ayant une lumière indirecte, ou à la périphérie d’un système HID. Un cycle de 24 heures de lumière encourage l’enracinement le plus rapide. Vous ne voulez pas que vos boutures soient sous une lumière forte ou au soleil, ce qui gêne la capacité des tiges de fournir de l’eau aux feuilles. Si une feuille sèche ou commence à mourir, pincez-là et enlevez-là et augmentez l’humidité en enfermant dans serrer les boutures dans une boite de germination. Si les feuilles jaunissent ou que de la moisissure apparaît, diminuez l’humidité (ouvrez votre boite de germination). Aussi longtemps qu’il y a une pousse du haut vivante, le clone a une bonne chance de s’enraciner.

Les clones s’enracinent mieux quand leur tige ont accès à de l’oxygène et à un peu d’engrais. Utilisez une solution nutritive qui soit de moitié forte à votre solution habituelle en commençant une semaine après que vous ayez pris la bouture. Après quelques jours de plus, engraissez par le feuillage avec un peu d’engrais (moitié moins fort également). Pour finir, introduisez progressivement vos plantes sous une lumière plus forte. Placez les boutures sous le soleil pendant deux heures le premier jour, puis quatre, puis six, jusqu’à ce que vous ayez atteint huit heures. Sous des HID, gardez d’abord l’ampoule à environ 90 cm des sommets des plantes, et abaissez l’ampoule de quelques centimètres chaque jour jusqu’aux distances recommandées. Maintenant la plante ne devrait pas souffrir ou peu quand elle est placée sous une lumière forte. Transplantez les clones ayant maintenant des racines directement vers des grands récipients, après vous être assuré que tout le milieu de plantation est humide. Les racines poussent rapidement pour remplir les pots dans un bon mélange et une lumière forte; vous ne voudriez pas qu’elles soient dans un petit pot qui restreindrait la croissance des racines. beste datingside

 

Créer un jardin de clones

Comment faire pour que votre plante favorite soit la mère d’un jardin de clones ? Comment pouvez-vous prendre des boutures végétatives fraîches d’une plante à qui vous avez permis d’être mâture ? C’est là que les petits systèmes fluorescents aident, même dans les plus grands jardins d’intérieur, et ou les boites de germination, qui étaient juste un embêtement supplémentaire pour le démarrage des graines, deviennent utiles.

Une lame tranchante fait une coupure propre. Les ciseaux peuvent pincer la tige. Faites une coupure diagonale à travers le milieu d'une internode.

Une lame tranchante fait une coupure propre. Les ciseaux peuvent pincer la tige. Faites une coupure diagonale à travers le milieu d’une internode.

C’est possible de prendre une bouture d’une plante femelle pendant le floraison et faire que cette bouture s’enracine. Mais maintenant est venu le temps pour les fleurs et pour les récoltes, et vous ne voulez pas prendre des branches avec des têtes prisées pour l’enracinement. La prévoyance aide infiniment. Si vous prévoyez de faire pousser avec des clones, alors prenez au moins une bouture, si ce n’est pas plusieurs, de chaque candidate potentielle quand vous jugez que cette plante est femelle.

Par exemple : supposez que vous faites pousser trois variétés différentes : une Mexicaine, une Afghane, et une Africaine. Vous savez, en ayant fumé l’originale, que toutes ces herbes sont très bonnes, mais vous ne savez pas à quoi ressembleront les plantes et comment elles pousseront parce que c’est la première fois que vous les faites pousser. Après que les plantes aient poussé pendant environ deux ou trois mois, vous avez déterminé quelles plantes sont femelles en vérifiant les pré-fleurs, ou en abaissant votre cycle de lumière pour forcer les plantes à fleurir. Dès que vous avez identifié les femelles, sélectionnez quelques pousses robustes de chaque variété. Les pousses des branches les plus basses, qui donneraient peu de poids à la récolte, sont de bonnes candidates car elles s’enracinent rapidement.

Bouture de cannabis enracinée dans une cube de laine de roche

Des boutures enracinées dans des cubes de laine de roche peuvent être placées directement dans des cubes plus grands.

Prenez quelques boutures de chaque plante choisie. Étiquettez les boutures pour que vous puissiez identifier non seulement la variété mais aussi la plante à partir de laquelle les boutures ont été prises. Par exemple, variété Africaine #1, plante #4 (Afr. 1.4); variété Mexicaine #3, plante #2 (Mex 3.2), etc. Vous devez garder des étiquettes exactes sur quoi est quoi, pas seulement la variété mais aussi la plante spécifique. C’est la même chose que pour la multiplication ou l’hybridation pour le stock de graines. Des notes précises vous serviront pour les années à venir, et tous les croisements ou les clones seront précis.

Enracinez les boutures devant une fenêtre claire, sous une installation fluorescente modeste, ou à la périphérie de votre système HID. Les boutures survivront mieux sous une humidité élevée. Une humidité élevée est créée dans une boite de germination mi-clôse, qui la piège. Une boite de germination est une enceinte qui contient de l’humidité (si la boite est hermétique, l’humidité peut être trop élevée et de la moisissure se développe). Une boite de germination peut être une boite couverte avec du plastique de cuisine. Un aquarium qui ne sert plus avec du plastique de cuisine enveloppant partiellement le sommet est une autre possibilité. Toute enceinte qui permet à la lumière de passer, qui contient un peu mais pas trop d’humidité, et ne surchauffe pas, vous servira bien pour enraciner les boutures.

Les clones s'enracinent mieux sous des températures fixes (21 à 29°C)

Les clones s’enracinent mieux sous des températures fixes (21 à 29°C)

Les boutures s’enracinent mieux sous des températures tièdes (21 à 29°C), une intensité de lumière modérée, et une longue photopériode. Les jardins avec des petits fluorescents réglés de 18 à 24 heures par jour sont parfaits pour enraciner les boutures. Une fenêtre claire, mais pas avec du soleil directement sur les boutures, et peut-être avec une lumière pour étendre la photopériode, est une autre possibilité.

Après que les boutures aient pris racine, transplantez-les vers le mélange de croissance que vous utilisez habituellement. Plantez votre doigt dans le mélange humide, en faisant de l’espace pour les racines. Couvrez doucement les racines avec le mélange humidifié. Arrosez avec un engrais soluble dilué à la moitié.

Dans l’intérim, récoltez et faites sécher les plantes mères. Après un certain temps, fumez et évaluez la récolte de chaque plante mère. En un mois ou deux, vous devriez avoir une bonne idée des plantes qui devaient être les plus puissantes et parce que vous avez pris des notes, vous savez quelles plantes poussaient bien. Décidez maintenant quelles plantes puissantes et ayant une bonne croissance vous voulez continuer comme clones. Par exemple, vous avez décidé que la Mex #3, plante #5, a poussé haut et était très puissante. Allez voir vos clones et trouvez toutes les boutures Mex 3.5. Vous pouvez juste faire pousser ces quelques boutures, mais pour remplir votre jardin, c’est meilleur de faire pousser une autre récolte à partir de graines (si vous n’avez pas assez de boutures pour remplir votre jardin), côte à côte avec les boutures de Mex 3.5. Dès que ces boutures poussent bien, taillez leur sommet pour créer des pousses pour plus de boutures. En quelques semaines, vous aurez beaucoup de branches robustes, desquelles vous prendrez à nouveau des boutures. Enracinez ces boutures. Pendant le temps ou cette seconde récolte sera récoltée, vous aurez assez de boutures enracinées de Mex 3.5 pour remplir un grand jardin pour la prochaine récolte. Gardez à l’esprit qu’avec seulement une bouture, vous pouvez la tailler et la cloner à maintes reprises pour produire assez de pousses pour remplir n’importe quel jardin.

Ce qui précède est seulement un exemple. Cela vous donne une idée sur comment faire pour trouver et sélectionner un clone supérieur, et comment vous pouvez éventuellement remplir un jardin avec votre clone sélectionné.boite-clonage

Vous pouvez avoir une ou deux plantes mères qui sont gardées à pousser devant une fenêtre ou sous un petit système lumineux. Prenez des pousses continuellement pour l’enracinement et remplir de nouveau le jardin. Remplacez la plante mère par un nouveau clone quand ses branches sont si nombreuses et petites que les pousses sont trop petites pour fournir des boutures robustes et s’enracinant vite.

Dès que vous avez choisi votre clone, propagez les boutures jusqu’à ce qu’elles soient assez pour remplir le jardin. En extérieur, les cultivateurs prennent simplement leurs clones et font pousser les pousses sous des lampes. Ils taillent les sommets plusieurs fois de façon à forcer la croissance de multiples pousses. Dès que les pousses sont robustes, elles sont coupées et enracinées. Le processus est répété pendant l’hiver, jusqu’à ce que le cultivateur ait des centaines de boutures enracinées prêtes pour être plantées durant le printemps.

Lire plus sur la bouturage de cannabis

 

Ce contenu a été publié dans Cannabis, la plante, Soigner ses plantes de cannabis, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.